Vieux poème sur les ROSES


ROSE

            Tu te lèves sur le ciel

           D’été,ô Toi Rose

      A peine éclose

                      Dans ta parure vermeil.

  Petit à petit

       Tu t’es préparée

                    Tous tes pétales ajustés,

         Et tu t’épanouis


  Sous le soleil,

Cadeau divin


             Offert au petit matin

    Petite merveille

                       Offerte par le créateur

              A nos cœurs charmés,

             Air par toi embaumé

                                   Pour notre plus grand bonheur !!! 

Juin 1988

Publicités

Publié 10 août 2011 par korriganebleue35 dans Mes poèmes...

%d blogueurs aiment cette page :