Rendez-vous en terre inconnue.


Et oui, quand je n’ai pas répétition, il m’arrive parfois de regarder la TV , en l’occurrence cette fois-ci

l’émission de Frédéric  LOPEZ et de toute son  équipe sur le Vietnam, au pays des lolos noirs.

Je ne regarde que très peu les séries, et encore moins les « émissions politiques », même si la chose

publique m’intéresse, mais ils sont comme dans une cour de récré et ne sont pas fichus de se laisser parler……

Avec cette émission, on voit qu’il y a encore des êtres humains sur cette belle terre c’est rassurant.

J’avais beaucoup aimé celle avec Gilbert Montagné, celle de Marianne James restant ma préférée,

même si toutes les aventures sont touchantes. Hier soir on a découvert Michalak différent du rugby,

plus touchant.Un vrai bonheur.Il est possible de faire des commentaires sur sa page Facebook :

http://www.facebook.com/pages/Fr%C3%A9d%C3%A9ric-LOPEZ-Officiel/286608134220?sk=wall&filter=12

Oubliées au fond d’un vallon, sous un massif escarpé, soixante dix familles lolo noirs mènent une existence autarcique et vivent selon leurs règles ancestrales. Le village n’est pas accessible sans permis spéciaux et cette communauté est une particularité au Vietnam, puisque ils sont encore pour l’instant épargnés par les maux de la globalisation. Vivant d’une façon communautaire, tributaire du cycle des moussons, riziculteurs, ils semblent être figés dans une autre époque, dans un univers singulier où, malgré la rigueur de leur milieu naturel, tout n’est que grâce et beauté. Craignant les mauvais génies et les tigres-garous, dès la nuit tombée, ils se terrent dans l’obscurité de leurs maisonnées, se rassemblent autour de la lumière vacillante des foyers, écoutent les anciens conter les vieilles histoires. Les chamans du village cachent deux gongs millénaires, précieux, rarement sortis et destinées, lors de cérémonies funéraires ou d’appels aux pluies, à ouvrir la porte de mondes parallèles. Un univers merveilleux de simplicité, fragile et condamné.

Les maisons Lo Lo noirs de Cao Bang sont aménagées suivant un même plan : l’espace à même le sol est réservé aux animaux d’élevage (bœufs, chevaux, porcs, volailles) et au stockage des outils de travail. L’étage, qui est unique, est l’espace réservé à l’homme et se divise en trois travées : la travée centrale comporte l’autel des esprits de la maison (endossé à la cloison postérieure) et, en face de celui-ci, tout près de la porte d’entrée, la cuisine. Les deux travées latérales servent de chambres à coucher.

La mode vestimentaire des Lo Lo reste traditionnelle, surtout chez les femmes. Les femmes Lo Lo noirs portent une tunique noire qui s’enfile à la manière des pulls et une jupe noire, longue et ample, pincée au niveau de la taille et des genoux. Les femmes Lo Lo bariolés portent quant à elles une sorte de veste décorée de triangles d’étoffe de couleurs différentes et un pantalon indigo.

Les Lo Lo croient aux esprits et aux génies. Quand une personne meurt, sa famille organise pendant 3 jours « la danse de l’esprit » pour conduire son âme vers ses ancêtres. Des dizaines de bœufs et de porcs peuvent être abattus pour cet événement qui réunit toute la lignée familiale et tout le village. Diverses cérémonies sont organisées et les tambours sortis pour marquer le rythme.

Même s’ils vivent un peu à l’écart du monde et défendent farouchement leurs mœurs et coutumes, les Lo Lo sont extrêmement hospitaliers. Il n’y a pas d’ethnie qui puisse avoir des yeux aussi noirs et aussi beaux que les Lo Lo. Si les yeux sont les fenêtres de l’âme, nous pouvons dire que l’âme Lo Lo est aussi pure que l’air des forets qui les abritent.

  J’ai adoré la leçon de terrassement faite par ces tout petits bout de

femme. Là pas possible d’être macho, les hommes font la lessive !!!Le coup de la vache valait le détour !!!

Dommage qu’il y en ait si peu. Merci encore mille fois pour tous ces paysages où nous n’irons jamais.

Émission extraordinaire. Aventure humaine hors du commun, des images à couper le souffle, et la beauté

et la générosité de ces gens qui n’ont rien, et qui donnent pourtant tellement. Belle leçon de vie pour beaucoup

de gens, qui devraient prendre exemple ces peuples. Les paysages, l’évasion, Ok mais perso ce que je préfère

le plus c’est la simplicité, la philosophie, les valeurs qui sont transmisses par ces peuples, ces gens…

 Superbe émission , belle leçon de vie . J’espère que ce concept et surtout ces familles qui ont ouvert leur cœur .

Dans un monde de consommation, un peu de pureté ne fait pas de mal , de sincérité et surtout cette simplicité d’âme .

J’ai adoré le côté, il ne faut pas les décevoir de Frédéric Michalak, on sent l’ esprit

d’un rugbymen au cœur tendre. Et Frédéric LOPEZ craquant, surtout pendant la sieste en gardant les enfants

une attitude mâle toute européenne, vous m’avez fait tellement rire. Quant à moi j’ai bien sûr failli  sortir  mes

mouchoirs surtout quand le grand-papa a raconté la guerre du Vietnam en souriant, on voyait qu’il avait fait

siens les principes du détachement bouddhiste,  c’était poignant..SVP. Quel beaux rêves , quelles leçons de vie

à travers ces peuples qui eux n’ont pas oublié l’essentiel L’AMOUR….

Ici, on est souvent tristes, les mains pleines et le cœur vide… là-bas, ils ont les mains vides mais le cœur plein,

plein d’eux-mêmes, et ils sourient tout le temps…. On a cru que le bonheur c’était d’avoir, alors que le bonheur

c’est tout simplement d’Être… Une belle leçon de bonheur… Si seulement, comme les Lolos noirs on savait

vivre l’instant présent… On cherche à l’extérieur ce qui existe à l’intérieur. Séquence émotion

et vraie leçon de vie ! Nous ne cessons de nous plaindre pour un rien alors que nous avons tout , nous sourions

presque pas de peur de passer pour des idiots comme le disait si bien le personnage de la tribu des Lolos noirs

 » le sourire provoque le meilleur chez l’autre «  . Encore bravo pour votre émission et à Avec Frédéric Michalak,

vous avez « lancé le ballon » vers une jolie direction…Gentillesse, partage et sourire sans hypocrisie..Douceur

de l’Harmonie et Grande Leçon de Vie…

Nous redescendons un peu sur Terre, et de nous devons relativiser sur nos petits problèmes !! Ils sont anxieux

de voir que la pluie ne vient pas pour faire pousser le riz qu’ils viennent de repiquer, il faut aller chercher les

cochons et marcher pieds nus, longtemps…Nous voyons l’accueil des autres alors que par chez nous les verrous,

judas et autres bloque-portes nous distancient des autres. Là pas de

portes fermées, il y a une trentaine de

personnes autour d’eux lorsqu’ils dînent, ils sont attendus et ils sont

accueillis avec plaisir.

Merci aussi à Frédéric Michalak pour sa simplicité et son implication et Bravo de mettre dans la lumière ceux

qui travaillent dans l’ombre et qui contribuent à la réussite de votre émission, Vraiment MERCI Frédéric.

Souvent on ne voit pas ceux qui contribuent à la fabrication de l’émission, cette fois-ci tous les « acteurs »

qui étaient là sont venus devant les caméras.

On attend toujours le rendez-vous suivant avec impatience, se disant qu’on ne peut être autant ému que la

fois précédente….Et à chaque fois,on se laisse embarquer, peut-être parce que cette émission est faite

d’authenticité…..Merci♥

Depuis que je l’ai vue, j’achète des vêtements de la collection « Marianne James » car j’ai beaucoup

aimé son émission…J’espère que sera fait un bouquin sur toutes ces paroles de sagesse que nous disent

ces personnes à travers la terre…

Encore BRAVO à Toute l’Équipe qui est derrière ce programme ! Et longue vie à « rendez-vous

en Terre Inconnue », une si belle émission qui je l’espère ne s’arrêtera jamais.

En tête des audiences hier soir, nous a – t-il dit !!!!!! Le succès est là, parce que cette émission est MAGNIFIQUE !!!

Et cela prouve aussi que beaucoup de personnes aiment une télé qui ne les prend pas pour des crétins !!!

Merci Frédéric pour ces moments de bonheur vrai ! J’ai adoré quand le chef du village lui a demandé si de taper dans le ballon était

son métier…Notre rugbymann avait perdu 7 Kg pendant le séjour !!!!Chapeau quand même, il sortait de convalescence d’une

opération des ligaments croisés du genou….

Merci, mille fois Merci pour l’excellente soirée d’hier. Ça c’est de la télé que j’aime, où l’on apprend

et découvre quelque chose et où n’est pas transformé en mollusque…

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :