Mumu’s & Arlette, tir goupé, j’ose


Qui l’eût cru?

 

Je me suis dit que cela ne serait pas

inintéressant de doubler la mise et donc de faire une

pierre deux coups, avec les deux réunies Mumu la Grenouille et Pélagie.

Les mots imposés sont ci-dessus.

Après une semaine de taff, j’avais décidé de ME POSER un peu.Je somnolais  en ce début d’après-midi

car il faisait SOMBRE. Ma cadette s’affairait dans la CUISINE, pendant que l’aînée potassait son

MANUEL de physique de prépa. Elle épluchait des fruits et légumes et était absorbée par son

TRAVAIL.Elle avait préparé aussi quelques épices, mais je lui rappelai que l’estomac de mon chéri

n’appréciait guère les plats pimentés .

Phoebus, le chat, d’un air GRAVE, était PRÊT à MONTER sur la table, des fois qu’il en restât

quelques miettes. Gypsi, notre petit Ragdoll, était lui aussi attentif,et

attendait le moment d’en découdre,cherchant querelle à son compagnon à la moindre occasion.

Il se font des léchouilles à des endroits que ma mère défendrait de nommer ici, qui ne font pas preuve

de chasteté, loin s’en faut !!! A se demander même s’ils n’étaient pas des mutants, puisqu’entre mecs,

opérés de surcroît….

La lumière était revenue, l’horizon S’ÉCLAIRCISSAIT. Une ILLUMINATION, et si le nocturne

avec lequel je me bagarrais depuis si longtemps se laissait apprivoiser enfin ? Cinq bémols à la clef

ne me rendaient pas la tache facile, il faut le dire. Je me remis donc au piano, au grand plaisir

de Gypsi, toujours PRÊT à m’accompagner, ce qu’il fit. D’un geste leste, il S’AVANÇA et bondit

sur le clavier, ce qui tira ma grande de son livre. 

  

« T’es dégueulasse, me dit-elle, de le laisser MONTER là-dessus, as-tu pensé

aux microbes qu’il peut traîner avec ses pattes?» Il est vrai que je lui aurais bien

fait sucer les pissenlits par la racine, vu la difficulté de la pièce. Mais il

était tellement craquant que je préférais cela plutôt que de le voir s’attaquer

aux PEINTURES ou aux papiers peints…Et puis il avait l’air tellement de s’amuser,

alors…C’est toujours plus sympa que cette musique tribale des voisins du dessus.

Et puis cela se nettoie un piano…..

I

Publicités

Publié 20 février 2012 par korriganebleue35 dans Ateliers d'écriture MUMU, Mes poèmes...

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :