Arlette’s 49…J’affute ma plume…


Merci d’abord pour le tableau de la semaine dernière.Cela me fait chaud au cœur ainsi que les gentils commentaires. Le voici ci-dessus. Le tableau  ci-dessous représente notre nouveau défi.

Visiblement , le 

CINÉMA était la

seule distraction

que les JEUNES

pouvaient PRENDRE

dans ce bled à TROU

perdu sur cambrousse.

en regardant à travers

la VITRE, il était patent

que le PROCHAIN film

aurait un franc

succès.D’après ce qui en

était dit par la critique,

il fallait se déplacer

-« AVANCEZ!« , dit la guichetière avec autorité.

« -Au SUIVANT! » dit la personne qui poinçonnait les tickets.

« Fais GAFFE! », me dit ma fille en DESCENDANT l’escalier,

tu risquerais de tomber, c’est mouillé ! » Les spectateurs qui

SORTAIENT avaient l’air contents, sauf un GRAND dadais

qui faisait une drôle de tête. Et il y avait de quoi !Je me

RETOURNAIS,quand je vis un type totalement défoncé

qui s’avançait vers la salle . Dieu merci il y avait deux gardiens

baraqués pour le maîtriser à temps….

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :