Mon ami le chêne


Arbre d'or forêt de Brocéliande

Il se déploie de sa hauteur

De la terre vers le ciel

Avec son toit de dentelle

D’une divine splendeur

〜仝〜 

Sa puissance imposante

Me confond d’admiration

Et mon imagination

Vogue dans le temps qu’il représente.

〜仝〜 

Ses ailes reposantes

Protègent mon cœur

Par sa verte fraicheur

Et mes deux mains…

〜仝〜

Sont bien insuffisantes

Pour l’encercler

Et me pénétrer

De ses bienfaisantes

〜仝〜

Et sacrées vibrations.

Contre son front majestueux

Nous nous appuierons à deux

Pour sur notre front

〜仝〜

Sentir la positive énergie

Qui vers le ciel nous attire

Et que note âme s’étire

Alors jusqu’à l’infini.

〜仝〜

La sérénité alors nous envahit

Notre mental libéré

Nettoyé de ses mauvaises pensées

Peut de remettre dans le circuit,

〜仝〜

Du monde. Professeurs d’idéal,

Vous, les arbres mes amis,

Soyez de nouveaux bénis

De me redonner le moral,

〜仝〜

Les regards posés sur vous,

De jour, de nuit posés,

Et le présent, et le passé

Semblent plus doux.

〜仝〜

De la terre vers le ciel

Les arbres toujours présents

Bien en terre par tous temps

Lien vers l’infini sans pareil !!!

écrit en 1978

Le ch^éne à guillotin, forêt de Brocéliande

Publicités

Publié 17 avril 2012 par korriganebleue35 dans Mes poèmes...

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :