Comme le vent souffle…..


Comme le vent souffle assez fort aujourd’hui, venant probablement de Pen Ar Bed

(la pointe Finistère, en breton le bout du monde), je me suis dit que c’était l’occasion

de vous faire partager quelques vers que j’avais écrit à l’occasion d’une étape de notre

Breizh Petrol Tour (Tour Breton des marées noires)de décembre 2011 sur la plage de

Kerminihy, dans une zone Natura 2000.

(Zones naturelles protégées, ici des dunes et des réserves pour les oiseaux…)

Pourquoi maintenant? Dans le télégramme de

Brest que j’ai lu par hasard en ligne, ils disaient qu’un bout de la coque du navire

TK Bremen avait réapparu sur le sable, alors qu’ils avaient juré que la plage était

propre et que tout était fini!!! Saint Pognon l’ayant emporté sur Sainte Prudence,

voilà donc le résultat. Dieu merci ce n’est pas du goudron, mais cette histoire a

quand même mis la récolte de cinq ostréiculteurs au baquet, et interdit la pêche

à pied pendant plusieurs mois, ce qui est un des loisirs favoris des bretons.

Des oiseaux qui n’avaient rien demandé à personne se sont retrouvés englués

dans le mazout, des galettes de goudron se sont entassées sur la plus belle plage

du coin avec un beau plateau continental pour que les enfants puissent avoir pied

longtemps,comme si le Créateur l’avait fait exprès, il y a même un côté de  plage

pour les nudistes en haut des dunes…Imaginez-vous mettre votre natte sur du goudron????.

 

Voici donc quelques images pour se rappeler, avec pour musique notre cher barde

Gilles Servat que vous connaissez peut-être….

 

J’ai fait un poème décoré, avec Word 2007, que je vous livre sur ce lien…..

Breizh Petrol Tour

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :