Archives d’Auteur

Vive les vacances !!!


Ça y est, enfin les vacances ! Je les attendais avec impatience car je suis vannée comme dit ma fille.

J’ai une fatigue décisionnelle, car au bureau je dois prendre beaucoup de décisions  et en prendre à la maison par dessus le marché. Du coup j’ai du mal à me concentrer, à réfléchir. 

J’ai eu mes filles à déjeuner, j’étais contente. Le soir nous avons regardé le concert de Paris et le feu d’artifice. Le matin je me suis levée pour voir le défilé militaire sur les champs Elysées.

Mon directeur m’a convoquée, il a l’air impatient de me voir en retraite, mais ce n’est pas lui qui décide, j’attends d’avoir mes trimestres et d’avoir avancé dans le micro-crédit que j’ai fait pour soigner mes dents. . Il m’a dit que je leur coûtais cher parce que je suis en catégorie A et que certaines personnes étaient gênées de me voir fatiguée. Ce qui ne l’empêche pas de me faire bosser aux archives pour ranger certains dossiers et mettre à la poubelle les documents périmés. Certaines n’ont pas la trentaine, moi avec mes 61 ans je suis la doyenne du service. Il va me re-convoquer et je viendrais avec le syndicat.Il ne faut pas qu’il se permette tout.

Avec une barbe à la Charlemagne et des cheveux longs, il a fini par les raccourcir sur remarque du directeur général. Cela faisait négligé, pas vraiment professionnel pour un directeur. C’est un écureuil bordélique qui met ses dossiers partout, même par terre. J’ai dû me frayer un passage parmi les dossiers pour aller m’installer où il me l’a dit.

Je vais partir quelques jours à Dinard dans une abbaye pour me reposer, car ici c’est bruyant, il y a des travaux et des chiens nombreux qui aboient et nous cassent les oreilles, sans compter ceux qui nous mettent de la musique tribale qui fait trembler les murs et fait peur aux chats… J’aurai le temps de me reposer, d’aller à la plage, d’être un peu tranquille, sans mari, sans enfant, juste avec ma mère et ma soeur cadette. Cela fait longtemps que je n’étais pas partie, et le fait de faire un break va me faire du bien, surtout qu’en rentrant on va me faire une coloscopie pour voir d’où viennent mes troubles intestinaux…

Publicités

Publié 15 juillet 2017 par korriganebleue35 dans Non classé

Au Printemps


Ça y est, c’est le printemps.Pour moi commencent les allergies et les problèmes respiratoires. La j’ai une grosse fatigue car il a fallu chanter tous les offices de la semaine sainte, mercredi soir, jeudi soir, vendredi soir, dimanche matin et les vêpres dimanche après-midi. Pendant ce temps-là je suis debout, je fais la cigogne quand mon genou proteste et je m’assoies pendant les lectures.J’avais posé des récupérations mais mon médecin m’a mise en arrêt jeudi et vendredi car j’ai fait un malaise, trop peu de tension. Dimanche il y a les Vêpres Sollenelles de la Miséricorde mais mon chéri me dit que ce n’est pas raisonnable, que je fasse la messe de samedi sera suffisant.  Je progresse au piano, Debussy avance, je suis contente car c’est un morceau difficile. La semaine dernière mon ex beau-père (ancien mari de ma mère) est décédé, il a été incinéré, et je suis soulagée car il me harcelait de courrier pour tenter de se faire pardonner pour ce qu’il nous avait fait à ma soeur et à moi. Il me harcelait de lettres, qui étaient murement réfléchies, avec toujours le même espace entre les lettres, mais sans avouer ses fautes, et qui pardonne sinon Dieu seul?De toutes façons, les dernières je les mettais directement dans le destructeur de documents pour ne pas me polluer l’esprit.Le seul bémol est qu’il avait un cancer et qu’ils n’ont pas allégé ses souffrances. Gwendoline a enfin un poste, elle est ingénieur réseau dans une boîte d’informatique, et Clémence est en 3° année de licence de biologie. Elle s’est inscrite au cercle naturaliste de l’université et fait des sorties pour observer les animaux et compter les oiseaux. Michel (mon chéri) sait imiter le chant de quelques uns et il a des discussions intéressantes avec ma fille à ce sujet. A table on a un peu parlé des élections, mais dans le calme, sauf pour leur père qui est très tranché sur une position et nous prend un peu pour des imbéciles parce que nous ne voterons pas comme lui. Clémence fait de l’éthologie pour devenir comportementalisme animalier (les chiens qui commandent leur maître, on rééduque les propriétaires…). Elle loge dans une chambre de bonne chez sa marraine qui habite tout près de la fac et elle y va en vélo.

Publié 22 avril 2017 par korriganebleue35 dans Vie quotidienne

C’est Noël, la chorale travaille


Voici ce que nous travaillons avec la chorale, mais avec une harpe celtique bien entendu…Tout çà pour se mettre dans l’ambiance de Noël… Pour nous nous restons dans la simplicité ; messe puis dîner simple amélioré : 

  • Foie gras et pain d’épice aux figues, avec un verre de Loupiac (vin sucré comme le Monbazillac ou le Sauternes, mais pas le même prix)

  • Steack de biche avec des chips maison (C’est facile, il suffit de découper les pommes de terre avec l’économiseur, puis de les mettre dans la friteuse juste pour les dorer)

  • Fromages

  • Glace au nougat et fruits rouges, avec un verre d’Asti Spumante (un peu comme le Champagne, mais plus fruité et moins cher)

  • Une petite verveine du Velay pour terminer

Puis nous avons vu la messe de minuit à la télé en direct de Rome. Sans tomber dans l’idolâtrie, j’aime bien ce pape. A minuit j’ai posé le petit Jésus dans la crèche en même temps que lui..J’ai bien aimé son homélie, il n’a pas peur d’appeler un chat un chat. Comme mes filles sont avec leur père, nous ouvrirons nos cadeaux à leur retour. Nous nous sommes couchés à trois heures du matin, et les chats se sont fait entendre à quatre car ils voulaient un câlin. Mon chéri nous a offert une smartbox avec des soins thermaux pour deux. J’ai hâte d’y aller….Je me suis réveillée à onze heures, mon nouveau signe astrologique : loir ascendant marmotte….

Publié 26 décembre 2016 par korriganebleue35 dans Evenements, Fêtes et traditions, Vie quotidienne

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Mon nouveau morceau que je travaille au piano


Il s’agit de la rêverie de Debussy, magnifique morceau. Debussy fait partie des musiciens « romantiques », il se dégage une certaine poésie, comme si on était enveloppé par une mousseline de soie. Je viens de finir la première page sur 4. Je ne tiens pas longtemps assise car j’ai eu une crise d’arthrose au genou, doublé d’une cruralgie;  le rhumatologue m’a fait une infiltration qui m’a soulagé cinq jours seulement, je le revois le 4 janvier. Il a fait des radios et il a vu ce que d’autres ont raté : un début d’arthrose, il m’a montré.  En attendant je dois prendre des anti -inflammatoires pour tenir le coup. J’ai kiné deux fois par semaine. Ce qui évitera à ma chef de me demander combien de temps je vais faire des grimaces et si je comptais faire quelque chose…Elle doit croire que ça se fait en claquant du bec, elle qui s’arrête si elle a mal dormi ou si son chat s’est fait la malle…Tu peux avoir mal, mais on ne doit pas le voir…..Bonjour mon estomac qui proteste de temps à autre et me voilà à faire un pansement gastrique à l’argile blanche…Mardi j’ai eu mon évaluation annuelle, ils m’ont parlé de ma retraite, je leur ai dit que ce n’était pas à l’ordre du jour, et que lorsque l’on fait sa lettre, c’est six mois avant, donc ils auront le temps de me remplacer. j’ai bien une date en tête, mais je n’ai rien dit. Je suis bien contente quand même, j’ai réussi à me libérer jeudi, vendredi et lundi, cela me fait un peu de repos, et, exploit, j’arrive à me lever sans réveil, même si mes nuits sont découpées par les chats qui font leur 400 coups et si je dois aller aux toilettes. Cette nuit j’ai été réveillée deux fois pendant une heure, du coup j’ai fini ma nuit sur le canapé et là ils étaient sages. Petits flibustiers….. Les filles sont avec leur père, donc mon signe astral change : loir ascendant marmotte ! Je fais un peu de sieste l’après-midi et j’arrive à me lever avant le réveil. J’avance dans le site boutique pour vendre les sculptures de mon chéri, j’ai déjà saisi une centaine de pièces, mais il en reste encore. Il faut les décrire, mettre le prix, raconter un peu la vie de l’animal ou de l’oiseau.Je vous invite à y jeter un oeil : http://lartduboissculpte.eu . Je travaille aussi ma chorale, il y a des sites où l’on peut avoir sa partie, puis la polyphonie (les 4 voix ensemble). Ainsi je ne rate pas trop. Par contre mon stylo est en panne, les alexandrins se cachent bien au fond de mon inconscient, les sonnets, les Haïku aussi alors qu’il fut un temps cela coulait à flots… Les infiltrations ont lieu le mercredi, et le soir j’ai chorale et il faut que mon genou reste tranquille. Le rhumato m’a dit qu’après l’infiltration il faut éviter de solliciter le genou. Il était surpris que je ne sois pas arrêtée. Mais je n’y tiens pas. J’ai fait ma crèche comme tous les ans, mon sapin cette année est un faux, avec des leds dessus et des étoiles, il clignote et s’allume et s’éteint doucement. Pas de guirlandes dessus qui feraient doublon, juste quelques Pères Noëls.

 

 

Publié 24 décembre 2016 par korriganebleue35 dans Non classé, Spiritualité, Vie quotidienne

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

La Sainte Cécile des chanteurs à Dol de Bretagne.


Le 20 Novembre s’est déroulée la Sainte Cécile des chanteurs du diocèse de Rennes. Ceci dans la magnifique église Saint Samson, un des tous premiers évêques de Bretagne. Après les Ancolies de Lourdes qui rassemblait les chorales liturgiques de toute la France (10 000 chanteurs dans la basilique souterraine!!). Cette journée est donc la suite des ancolies pour le diocèse, il y avait, outre la chorale diocésaine avec des animateurs liturgiques du département, des chorales paroissiales. La date s’est imposée à nous, puisque, comme chacun le sait,  Sainte Cécile est la patronne des musiciens. Après avoir répété toute la matinée et une partie de l’après-midi après un déjeuner tiré du sac, nous avons eu une messe Pontificale présidée par notre évêque auxiliaire. Ci-dessous, visite de la Cathédrale comme si vous étiez. Nous étions 200 choristes de tout le diocèse, certains était allés à Lourdes, mais il en manquait. Nous avons eu une très belle liturgie où le diacre a psalmodié l’Evangile, ce qui est rare par les temps qui courent. Nous avons repris certains cantiques de Lourdes, et d’autres plus typiques du répertoire breton. Ci-dessous une présentation de la Cathédrale et la photo de groupe…

15129619_1766255520306831_8341713887282434657_o 15128850_1766254243640292_3534182114901717236_o

 

Je suis avec un châle bleu autour du cou. Nous étions environ 200 et la Cathédrale était bien remplie, puis complète avec tous les paroissiens. Pour concélébrer la messe, outre notre évêque auxiliaire, il y avait des prêtres qui étaient avant curés ou simples prêtres. Nous sommes rentrés à 17 heures, après une heure de route, fatigués mais heureux. C’était une belle Sainte Cécile….Le retour au boulot était bien dur….

Publié 24 décembre 2016 par korriganebleue35 dans Musique, Spiritualité

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Mon anniversaire


Hier j’ai fêté mes 60 printemps avec des amis. et des anciennes collègues. Je leur avais préparé de la cuisine orientale, au menu il y avait :

  • Un ti punch à l’apéro de ma copine antillaise

  • du foie gras, arrosé avec du loupiac, c’est liquoreux comme le Sauternes mais c’est moins cher

  • du columbo de poulet que m’a apporté mon ami antillaise,

  • du tajine d’agneau aux abricots, gingembre et miel avec de la semoule de couscous épicée, cuit dans un diable en terre cuite au four pendant deux heures, avec du cabernet d’Anjou pour boire.

  • du fromage pour ceux qui voulaient

  • de la salade verte

  • une glace au lokum à la grenade, pistache et nougat, aromatisée à l’eau de rose. 

Nous avons ensuite, ma professeur de piano et moi fait un petit concert. Elle m’a accompagné pendant que je chantais ce que vous avez au dessus, après nous avoir joué le claire de lune de Debussy : 

 

Puis j’ai joué une pièce de Satie , la Gymnopédie N°1, ainsi que le sérénade de Schubert. Nous avions fini de dîner vers minuit. Tous avaient l’air très contents, comme on a pas souvent l’occasion de se parler c’était bien. J’étais sur un petit nuage et le retour sur terre demain sera difficile. Les chats et leur postures acadabrantesques étaient les vedettes de la soirée, tous les trouvaient beaux. Tous ont demandé mes recettes que j’ai scanné et envoyé par mail. J’ai eu plein de cadeaux  

  • des places pour aller voir casse-noisette à l’opéra avec mes filles ;

  • Une carte cadeau de 60€ à dépenser dans plusieurs magasins,

  • des macarons qui sont mon péché mignon.Ci-dessous les morceaux que j’ai joué.

Voici le deuxième morceau , mais je ne le joue pas aussi bien que lui…

 

 

L’automne


L’automne est pour moi session de mélancolie, de spleen. Même si c’est joli les feuilles rouges et jaunes qui font un tapis sur le sol et qui offrent aux urgences leur lot habituel de poignets cassés. Il y a des jours où le brouillard est si dense que je ne vois pas l’immeuble d’en face, ce qui n’est pas bon pour mon asthme non plus. Dieu merci, il y a la musique, nous avons eu deux concerts de musique baroque dont un dans une petite chapelle où il n’y avait même pas l’électricité. J’ai repris dans ma nouvelle chorale et les gens m’ont manifesté leur contentement de me voir. Avant c’était différent, parce que à 60 c’est plus difficile que 30. Mais le répertoire n’est pas le même, c’est un niveau plus haut en plus car presque tout le monde ou presque déchiffre à vue. On peut ainsi prendre du temps pour l’interprétation, un peu comme quand au primaire on apprenait une récitation, une fois que le texte est su, il faut faire les nuances, plus fort, moins fort, faire des modulations, dans le baroque il y en a pas mal et il faut les faire d’une certaine façon sinon c’est la cacophonie. 

En ce moment je suis arrêtée car je fais une tendinite des genoux et des hanches. Je les sollicite beaucoup à mon travail, du coup ils protestent….Je vais avoir de la kiné, une consultation chez un rhumatologue est prévue. Dieu merci, il n’y a pas d’arthrose sur les radios. Et je suis bien contente de ne pas bosser parce qu’en ce moment l’ambiance est mauvaise pour cause de surcharge de travail. Mon chéri est adorable, il est allé à son atelier et m’a cueilli des roses qui ornent la table de ma salle. Même si c’est Bagdad, les fleurs égaient un peu. Question poids j’ai baissé, mais il y a encore  à faire. Les chats sont des amours, j’ai mes séances de ronronthérapie, surtout Phoebus il peut ronronner pendant une heure sans que je ne le touche, rien que d’être à côté de moi sur une chaise…..

Ma grande fille, Gwendoline (perle blanche en breton, 25 ans) a enfin un boulot, et il est fort probable qu’elle passe en CDI au mois de décembre. La plus jeune (Clémence, 20 ans) entame sa troisième année de licence option éthologie pour devenir comportementaliste animalier, vous savez, ceux dont les chiens et chats commandent les maîtres. Nous les nôtres ne commandent pas mais ils sont bien traités et la véto a dit que la « cantine était généreuse », ils ont donc un peu moins de croquettes depuis leur dernière visite.

Je travaille en ce moment les deux morceaux que vous avez ici, j’ai commencé par le deuxième qui est presque fini, et je suis à la première page , qui comporte des difficultés à la main gauche (deuxième ligne dans chacun des systèmes). Pour ceux qui ne connaissent pas la musique, on appelle un système deux ou trois lignes groupées par une accolade. Au piano il y a donc deux lignes, la haute étant la main droite en clé de sol qui joue sur la partie droite du clavier, la basse étant en clé de fa et représentant la main gauche et la gauche du clavier. Chez Debussy, outre les décorations il y a beaucoup de modulations, c’est un musicien impressionniste qui veut donner certaines couleurs. En peinture à cette époque là, c’était le temps des impressionnistes. Parfois il donne même des consignes telle que « marche sur un sol gelé, triste et lent,…. ». Celui de dessous c’est la période romantique, mais c’est plus technique, ce qui en fait le charme et le fait que l’on soit plus concentré dessus ce qui permet de penser qu’à la partition, il faut aussi donner de la couleur, des contrastes entre les différentes parties. Par contre je ne le joue pas aussi rapidement que Lang Lang. Ma nouvelle professeur de piano est roumaine, et elle fait plutôt coach que professeur, et elle m’encourage quand je fais bien. Avec l’autre je me sentais un peu comme une gamine du conservatoire. De plus elle était à fond pour le métronome, alors que pas moi, et en plus ça énerve toute la famille. 

Samedi 26, j’aurai 60 ans, et je vais faire chez moi un petit concert, ma prof jouera un morceau, moi un autre, et elle m’accompagnera au chant. Peut-être ferons nous un quatre mains. J’ai invité quelques très chères ou anciennes collègues, nous serons une dizaine. 

 

Publié 15 novembre 2016 par korriganebleue35 dans Musique, Vie quotidienne

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :