Archives de la catégorie ‘Fêtes et traditions

Ma crèche 2014


Je n’avais pas eu le temps de faire le diaporama, le voici donc…Cette année nous avons rajouté les maisons de village et nous nous sommes concentrés sur les décors.Petite pointe d’humour, en coin de village les WC avec le santon spécial WC (le cagaïre).Dans le coin forêt il y a un arbre jaune en pâte FIMO qui représente l’arbre d’or de la forêt de Brocéliande.L’an prochain je ferai des gradins pour pouvoir mettre plus de santons.Vous avez repéré les santons bretons qui vont en procession à l’oratoire….

Publié 28 décembre 2014 par korriganebleue35 dans Fêtes et traditions, Spiritualité

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Bonne Année 2014


Voici en cliquant sur le lien un poème sur la nouvelle année. Bonne lecture….

2014

Publié 1 janvier 2014 par korriganebleue35 dans Fêtes et traditions, Mes poèmes...

Tag(s) associé(s) : , ,

C’est la trinité !!!!


Icône de la trinité – ROUBLEV

Hymne à la trinité du 13°Siècle. Se chante en latin ou en allemand, c’est selon le public. Ici version latine.

Version italienne:

Alta Trinità beata,
da noi sempre adorata,
Trinità gloriosa
unità maravigliosa,
Tu sei manna saporosa
e tutta desiderosa.

German.png German translation

Hohe, heilige Dreifaltigkeit,
von uns immer angebetet,
glorreiche Dreifaltigkeit,
wunderbare Einheit,
du bist das köstliche
und ersehnte Himmelsbrot.

English.png English translation

High and blessed Trinity,
By us always adored.
Glorious Trinity,
Marvelous unity,
You are savory manna
and all that we can desire.

Français : 

Haute, très sainte trinité,

Nous vous adorons toujours

Glorieuse trinité,

Merveilleuse unité

Vous êtes le savoureux pain du ciel que nous désirons.

Partition en suivant le lien ici : http://www0.cpdl.org/wiki/index.php/Alta_Trinita_beata_(Anonymous) 

Publié 26 mai 2013 par korriganebleue35 dans Fêtes et traditions

Tag(s) associé(s) : , , , ,

La Pentecôte, et la Saint Yves…..


Version grégorienne ci-dessous : 

Veni, Sancte Spiritus,
et emitte caelitus
lucis tuae radium.

Veni, pater pauperum,
veni, dator munerum
veni, lumen cordium.

Consolator optime,
dulcis hospes animae,
dulce refrigerium.

In labore requies,
in aestu temperies
in fletu solatium.

O lux beatissima,
reple cordis intima
tuorum fidelium.

Sine tuo numine,
nihil est in homine,
nihil est innoxium.

Lava quod est sordidum,
riga quod est aridum,
sana quod est saucium.

Flecte quod est rigidum,
fove quod est frigidum,
rege quod est devium.

Da tuis fidelibus,
in te confidentibus,
sacrum septenarium.

Da virtutis meritum,
da salutis exitum,
da perenne gaudium,

Viens, Esprit-Saint,
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres,
viens, dispensateur des dons,
viens, lumière de nos cœurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos,
dans la fièvre, la fraîcheur,
dans les pleurs, le réconfort.

O lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le cœur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

A tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu,
donne le salut final
donne la joie éternelle.

Hier , nous avons eu des confirmations avec l’Archevêque, 33 adultes et 1 jeune, ceci est la séquence que nous chantons après la deuxième lecture. Nous chantons le Veni Creator dans son entier pendant que les personnes sont confirmées. Ci-dessous :

 

 

Latin

Français

Veni, creator, Spiritus,
Mentes tuorum visita,
Imple superna gratia
Quae tu creasti pectora.
Qui diceris Paraclitus,
Altissimi donum Dei.
Fons vivus, ignis, caritas
Et spiritalis unctio.
Tu septiformis munere,
Digitus paternae dexterae.
Tu rite promissum Patris,
Sermone ditans guttura.
Accende lumen sensibus
Infunde amorem cordibus,
Infirma nostri corporis
Virtute firmans perpeti.
Hostem repellas longius
Pacemque dones protinus;
Ductore sic te praevio
Vitemus omne noxium.
Per te sciamus da Patrem,
Noscamus atque Filium;
Teque utriusque Spiritum
Credamus omni tempore.
Deo Patri sit gloria,
Et Filio, qui a mortuis
Surrexit, ac Paraclito
In saeculorum saecula.
Amen
Viens, Esprit Créateur,
visite l’âme de tes fidèles,
emplis de la grâce d’En-Haut
les cœurs que tu as créés.
Toi qu’on nomme le Consolateur,
Le don du Dieu très-Haut,
La source vivante, le Feu, la Charité,
L’Onction spirituelle.
Tu es l’Esprit aux sept dons,
le doigt de la main du Père,
Son authentique promesse,
Celui qui enrichit toute prière.
Fais briller en nous ta lumière,
Répands l’amour dans nos coeurs,
Soutiens la faiblesse de nos corps
Par ton éternelle vigueur !
Repousse au loin l’Ennemi,
Donne-nous la paix qui dure ;
Que sous ta prévenante conduite,
nous évitions tout mal et toute erreur.
Fais-nous connaître le Père,
révèle-nous le Fils,
et toi, leur commun Esprit,
fais-nous toujours croire en toi.
Gloire soit à Dieu le Père,
au Fils ressuscité des morts,
à l’Esprit saint Consolateur,
maintenant et dans tous les siècles.
Amen. 

Aujourd’hui, nous avons eu la cérémonie de la Pentecôte où nous avons eu une messe Pontificale avec l’évêque auxiliaire et confirmation de 26 jeunes des

écoles du centre ville et un adulte.

Pour nous le 19 mai est un jour spécial car c’est la Saint Yves, patron des bretons et des avocats. Voir mon billet sur le sujet : http://wp.me/p19Vi2-y.

C’est aussi la Gouel Breizh http://www.fetedelabretagne.com/internet/jcms/preprod_64028/accueil .La Gouel Breizh est un ensemble d’événements pour

fêter la Bretagne, allant du concours de sonneurs, aux marchés du terroir, à la création d’un street map google en breton, à des repas festifs dignes des

banquets des gaulois d’Astérix, des animations pour les enfants. Cela se passe dans tous les endroits où se trouvent des bretons, dans plusieurs pays, 160 villes

dans le monde. Cela se termine par un fest-noz géant et cyber fest noz le 25 mai.  

Aujourd’hui la médaille….


P1060787J’ai été décorée aujourd’hui de la médaille vermeil du travail pour 30 ans de bons et loyaux services

selon la formule consacrée. Pour moi ce n’est pas une médaille en chocolat, c’est la reconnaissance

de 30 ans de travail dont 18 ans en salle s’opérations…C’est la reconnaissance d’une certaine

qualité de travail. Le fait que le parrain ou la marraine nous épingle est aussi la reconnaissance

par nos pairs,une communauté de collègues. 

C’est l’occasion aussi de voir des collègues décorées en même temps que moi et que je ne vois pas souvent. 

P1060786

Il y a avec quelques sous, mais surtout

deux jours de congés, sauf que pour moi à 80% cela fait deux fois 5 H 36…Cela ne fait pas beaucoup

mais c’est toujours cela… La dame blonde c’est une cadre qui m’a remis la médaille et que je connais

depuis plus de vingt ans.. La particularité à Rennes c’est que l’on doit se faire parrainer et que c’est

le parrain ou la marraine qui nous épingle… Nous avons un diplôme signé par le préfet et une petite

épinglette comme ils disent à Québec,(un pin’s) que nous pouvons fixer sur une veste, en plus de la médaille que

vous voyez là….Puis nous sommes félicité(e)s par le président du comité médical d’établissement, l’adjoint

au maire qui s’occupe de la santé, et le directeur général du CHU. Tout se termine par une coupe de liquide

à bulles avec quelques gâteaux secs…J’ai pu voir la chef des diététiciennes et elle m’a dit que je pouvais avoir

mon plateau régime à la cantine, il suffit que je lui donne le régime et les jours où j’y mange. Comme ça je

pourrai manger avec les collègues et éviter les discussions  inutiles.(Jusque là depuis deux jours je rentre

déjeuner à la maison par dérogation…). Je saurai à quoi m’en tenir lundi après ma consultation…

Bientôt pâques, cet nuit !!!!


En exclu pour vous le chant qui clôturera la messe cette nuit,

nous le chantons en polyphonie. Nous commençons par la veillée à 21 h 00,

suivie par la messe pontificale de Pâques (c’est la cathédrale et elle est présidée

par l’Archevêque), nous finirons vers deux heures demain matin. Re-belote

demain matin avec à 10 heures la messe pontificale du Saint jour de Pâques. 

Ici nous sommes assez attachés au grégorien ; dans les paroisses du centre de

rennes le chant ci-dessus clôture la messe de la nuit, tout comme est chantée

la séquence victimae pascali le dimanche, qui est clôturée par le Regina Coeli.

Nous chantons le « vidi aquam » pour

les baptêmes, mais cette année notre chef a voulu innover et a choisi une musique

composée par notre chef organiste. Notre marathon pascal s’achèvera

demain matin à midi après la messe du dimanche, clôturant une semaine sainte

bien remplie…..Ci-dessous la séquence pascale chantée par les hommes. 

Joyeuses et saintes fêtes de Pâques.

 

Dimanche des rameaux….


La croix du chemin

– 1 –

Pareille au chêne de cent ans

La vieille croix de bois sur les moissons sommeille

Des soirs bleus à l’aube vermeille

Sous les neiges d’hiver dans les fleurs du printemps

Elle est là, dans les luzernières

De l’orage bravant les coups

Pour dire aux paysans: soyez bons, aimez-vous

Restez unis comme des frères

C’est la croix du chemin, rêveuse et solitaire

Avec ses bras tendus qui bénissent la terre

Debout devant l’horizon noir

C’est la croix du chemin sur la plaine en prière

Dans les rumeurs du vent et dans la paix du soir.

 

– 2 –

À travers le sol beauceron

Pas un arbre n’étend son feuillage immobile

Dans l’océan vert, c’est une île

Que l’on voit se dresser sur le grand horizon

L’alouette des champs s’y pose

Dans son ombre le vagabond

S’abrite du soleil en mangeant le pain rond

Qu’un filet de source arrose

C’est la croix du chemin, elle te parle, écoute,

Errant au ventre creux qui passe sur la route

Plante là ton bâton d’ormeau

C’est la croix du chemin, chemineau pâle, écoute,

Et salue en rêvant Jésus le chemineau.

 

– 3 –

Moi qui ne tremble devant rien

Incrédule, endurci, blasé par la souffrance,

Perdu parmi la plaine immense

J’ai dit: que fais-tu là, vieille croix du chemin ?

Sous la nuit étendant ses voiles

Tu te penches plus qu’il ne faut

C’est afin, dit la croix, qu’un de mes bras, là-haut,

Te montre encore les étoiles

C’est la croix du chemin qui parle au vent d’automne

À travers les rumeurs de l’angelus qui sonne

Quand tu regardes le ciel bleu

C’est la croix du chemin, dont la pitié pardonne

Toi qui ne crois à rien, tu crois peut-être à Dieu.

 

 

 

Interprète: Joseph Fournier de Belleval (1926).

J’ai pensé que ce petit poème était de circonstance. Nous avons donc eu la cérémonie des Rameaux

aujourd’hui ; nous allons à l’extérieur de la Cathédrale où il y a une énorme croix et nous avons lecture

par l’Archevêque du texte des Rameaux, puis bénédiction de ceux-ci. Puis nous allons en procession

dans la ville pour aller à la Cathédrale et poursuivre la messe.

Ci-dessus le « trait » qui précède l’Evangile

et qui dit :

« Pour nous le Christ s’est fait obéissant jusqu’à la mort et la mort sur la Croix.

Voilà pourquoi Dieu l’a élévé souverainement et lui a donné le Nom qui surpasse tout nom. »

On alterne ça avec d’autres phrases. Cela s’appelle un trait car normalement on doit avoir

suffisamment

d’air pour chanter tout d’une seule traite.   

 

%d blogueurs aiment cette page :