Archives de la catégorie ‘Mes poèmes…

Poésie


En ce moment j’ai quelques soucis de santé qui me tiennent loin du clavier ; je me suis cassée le haut de l’épaule et du coup je ne peux même pas faire du piano !! Je délègue une partie de l’intendance à mes filles et à mon chéri.

Cette année nous avons une nouvelle Chef de choeur dans la chorale symphonique, qui, tout en étant sympa nous fait bien travailler. Elle est très méticuleuse et nous fait répéter plusieurs fois si elle trouve que ce n’est pas comme elle veut. Voici le début du morceau, le Magnificat de John RUTTER.

Je vous joins aussi un petit poème inspiré par un lai de Christine de Pisan au XVI° Siècle. Je l’ai composé il y’a pas mal de temps, une dizaine d’années, maintenant je me forme au haïku, poèmes à la japonaise en trois vers qui doit avoir une métrique précise. Je l’ai colorié et scanné. Je l’ai agrandi un peu pour que les lettres soient plus visibles. Bonne lecture…

La fille qui n'a point d'ami.

Publicités

Publié 11 octobre 2015 par korriganebleue35 dans essais, Mes poèmes...

Tag(s) associé(s) : , ,

Bonne Année 2014


Voici en cliquant sur le lien un poème sur la nouvelle année. Bonne lecture….

2014

Publié 1 janvier 2014 par korriganebleue35 dans Fêtes et traditions, Mes poèmes...

Tag(s) associé(s) : , ,

Comme le vent souffle…..


Comme le vent souffle assez fort aujourd’hui, venant probablement de Pen Ar Bed

(la pointe Finistère, en breton le bout du monde), je me suis dit que c’était l’occasion

de vous faire partager quelques vers que j’avais écrit à l’occasion d’une étape de notre

Breizh Petrol Tour (Tour Breton des marées noires)de décembre 2011 sur la plage de

Kerminihy, dans une zone Natura 2000.

(Zones naturelles protégées, ici des dunes et des réserves pour les oiseaux…)

Pourquoi maintenant? Dans le télégramme de

Brest que j’ai lu par hasard en ligne, ils disaient qu’un bout de la coque du navire

TK Bremen avait réapparu sur le sable, alors qu’ils avaient juré que la plage était

propre et que tout était fini!!! Saint Pognon l’ayant emporté sur Sainte Prudence,

voilà donc le résultat. Dieu merci ce n’est pas du goudron, mais cette histoire a

quand même mis la récolte de cinq ostréiculteurs au baquet, et interdit la pêche

à pied pendant plusieurs mois, ce qui est un des loisirs favoris des bretons.

Des oiseaux qui n’avaient rien demandé à personne se sont retrouvés englués

dans le mazout, des galettes de goudron se sont entassées sur la plus belle plage

du coin avec un beau plateau continental pour que les enfants puissent avoir pied

longtemps,comme si le Créateur l’avait fait exprès, il y a même un côté de  plage

pour les nudistes en haut des dunes…Imaginez-vous mettre votre natte sur du goudron????.

 

Voici donc quelques images pour se rappeler, avec pour musique notre cher barde

Gilles Servat que vous connaissez peut-être….

 

J’ai fait un poème décoré, avec Word 2007, que je vous livre sur ce lien…..

Breizh Petrol Tour

Pour Manik, beaucoup en retard….


atelier-ecriture-25-les-mots

Je n’allais pas revendiquer quelque chose de spécial pour cette Saint Valentin.

Pour moi il n’y avait pas besoin de se laisser submerger par cette aberration

commerciale, me disais-je, tout cela était bien galvaudé. Le vrai amour c’était tous

les jours des attentions, qui montraient à l’Autre que l’on avait pensé à lui ou  à

elle. J’avais juste besoin d’un moment de tranquillité hors mes murs, rien de 

futile en somme un peu de temps pour que l’on se fasse plaisir. Nous avons

donc pris la direction du Mont Saint Michel ou du moins ses abords où il

existe un super hôtel ancien où je fus invitée à passer un vrai moment romantique.

Nous avons eu un moment de partage dans le calme avec comme seule musique

le concert des grives musiciennes qui nous jouaient l’aubade.

Comme chaque fois, mon chéri avait le don de me surprendre. Se balader

sur les sentiers longeant la baie, regarder les multiples oiseaux et écouter

les explications de mon ornithologue favori, tout en étant environné par les

grévins qui broutaient dans les herbus de pré-salé était, j’en avais conscience,

un moment privilégié. Le coucher de soleil sur la merveille était vraiment beau,

puis nous sommes rentrés dîner pour un super souper romantique.

Peut-être cela vous semble futile mais j’étais bien contente.

Quelle bonne surprise…

 

Désolée de vous rendre la copie un peu tard, mais le temps

passe très vite; j’ai pas trop le moral car ma mère ne va pas bien. Pour tout arranger

elle s’est faite agresser et cambrioler dans son appartement il y a deux semaines et il

lui ont pris ce que l’on pouvait prendre. Télé, téléphones, ordi, carte de crédit….

Ils cherchaient de l’or qu’elle n’avait pas. Ils l’ont baillonnée et lui ont dit de ne pas

regarder, ce sont les voisins qui ont appelé la police et ont du forcer sa porte car

elle avait été bouclée chez elle par les voleurs qui avaient pris soin de renverser

de la lessive pour qu’elle ne se lève pas…A près de 80 ans elle est têtue comme une

mule

et ne veut pas déménager de son quartier qui est pourtant connu pour cela au

prétexte que de chacune de ses fenêtres on voit les Alpes autour….Même les taxis

et ambulances réfléchissent à deux fois avant d’y aller, de même que les médecins,

les policiers n’y sont pas les bienvenus…Elle n’avait pas besoin de ça…. 

Publié 20 février 2013 par korriganebleue35 dans Ateliers divers, Mes poèmes...

Tag(s) associé(s) : , ,

Première mouture du livret, à imprimer en PDF


J’ai mis un peu tous et toutes. J’ai essayé d’illustrer au maximum pour

ne pas faire trop chargé et espacer texte et image. Il y a une faute de frappe

que j’ai corrigée, j’ai une version Word…La personne s’appelle

Colette, d’où le nom du livret. J’attends avec plaisir tous commentaires

et suggestions avant impression et envoi…Cliquer sur le lien en rouge….

LIVRET COLETTE

Publié 30 janvier 2013 par korriganebleue35 dans Ateliers divers, Mes poèmes...

Tag(s) associé(s) : , ,

Le palmarès des artistes….


Le Ministère de la culture du pays des fées de la Forêt

s’est réuni et, après délibérations animées, a choisi le

palmarès suivant :

Palmarès

Comme vous pouvez le voir j’ai découpé les avatars

pour

faire plus vivant. le choix s’est porté sur le contenu

du texte et

les réactions du public.

www.mon-diplome.fr

Prix spécial pour Gaël

avec son diplôme

de l’humour dont

il pourra user

avec les prérogatives

qui lui sont

attachées…

De même martine avec son ode à la nouvelle année.

les débats ont été animés…Prix spécial diablotin à

Manik pour la

malice de son acrostiche et de ses tableautins…

couronne-de-laurier-romain

L’empereur des alexandrins,

est,

sans contestation aucune notre

ami Néo

qui est fait César pour

l’occasion…Bravo à tous et à

chacun…

Chacun aura une place de choix

dans le petit livret que je vais monter

d’abord en pdf pour que vous puissiez y

jeter un oeil.

bloggif_510547d9c3096

 

Suite du concours….


La neige virevolte comme des papillons blancs, aussi

j’ai pensé à vous faire

écouter ceux de Massenet, qui sont rarement écoutés…

Il existe une version

pour piano seule que j’aimerais bien travailler….

12_00

Voici la deuxième partie du concours…

TABLEAUX :

 

12_00

 

TEXTES DECORES (textes ci-dessous):

Noël Blanc

Neige%20laine[1]

 Colette ci-dessus. 

                         Reg! Ci-dessus.  

 

12_00

TEXTES :

Humblement, il apparaît,

Inondant de ses larmes, la terre.

Vents et froid suivent de près,

Enneigeant montagnes et plaines.

Roi de neige et de pluie…

C’est l’Hiver

Mandrine.

H_ors de mon logis, ce matin, tout y est bien joli !

I _vresse de joie, devant cette blancheur intense, tout y est

silence !

V _  ite, allons respirer cet air pur, allons marcher dans cette

poudreuse si légère et fraîche !

E _n mettant des raquettes à nos pieds, nos bonnets et nos

cache-nez, allons façonner un bonhomme de neige !

R_ igolo avec son chapeau, son écharpe et sa carotte sur le nez !

Reg ! écrit le 18 janvier 2013 à 23h00

12_00

Les miens , illustré ci-dessus (avec une vue du Mont

Saint Michel sous la neige et d’un Vanneau Huppé, janvier 2010 ) :

Neige laine

Sur la plaine

Il floconne

Il glaçonne.

Ciel Gris souris

Gris Tapis.

Les pas glissent

Et cela crisse.

Cristaux Brillants

Comme diamants.

Froid glacial

Lumière spéciale.

La pie sautille

Pour quelque brindille

Et cherche quelque ver

De terre.

Neige laine

Sur la plaine

Il floconne

Et le ciel moutonne

Et un sur Noël Blanc, illustré il y a longtemps :

NOEL BLANC

Elle est venue cette nuit

Etaler son manteau blanc

Et dans ce matin luit

Comme du sable blanc.

ꂖૐꂖ

Malgré le froid et le vent du Nord

Les enfants tout réjouis

Mettent le nez dehors

Et font des bonds de marsupilamis.

ꂖૐꂖ

Le vent nous serre le visage

Les animaux se cachent

Et attendent que cette page

De l’année se détache.

ꂖૐꂖ

Déguisés dans nos manteaux

Frigorifiés malgré des épaisseurs

Multiples nous allons par monts et vaux

En bons consommateurs.

ꂖૐꂖ

Le manteau blanc crisse

Et réduit nos pas lourds au silence.

Les voitures glissent

Et font des pas de danse

Pour éviter la glisse.

ꂖૐꂖ

Les pas crissent sur le sol

Délicieuse musique

Qui met un bémol

A notre démarche frénétique…

ꂖૐꂖ

Nous pouvons alors entendre

Quelque corneille poussive

Qui fait sa faim entendre

Nos pensées alors dérivent.

ꂖૐꂖ

Noel s’approche et nous cherchons

A faire plaisir et charmer

Ceux que nous aimons

Nous marchons dans la ville illuminée.

ꂖૐꂖ

Et pourtant, tout cela pour un petit

Né dans une étale sur de la paille

Qui ne demande qu’à être accueilli

Dans notre coeur. Et nous faisons ripaille

ꂖૐꂖ

Pour fêter cela alors qu’il vient

Pour un autre monde

Mais pour l’instant rien

Ne vient de ce nouveau monde

ꂖૐꂖ

Qu’il a promis. L’horizon

Blanc interminable

Luit comme du sable

Et met en notre coeur une chanson.

ꂖૐꂖ

Noël, noël espoir de la paix

Vivons en frères

Plus de guerre

Acceptons de Dieu la paix…

ꂖૐꂖ

                          18/12/2009.

31792_1495013893262_1171512655_31377626_7653281_n

Amitiés

 

12_00

 

 

%d blogueurs aiment cette page :