Archives du tag ‘attentions

Pour Manik, beaucoup en retard….


atelier-ecriture-25-les-mots

Je n’allais pas revendiquer quelque chose de spécial pour cette Saint Valentin.

Pour moi il n’y avait pas besoin de se laisser submerger par cette aberration

commerciale, me disais-je, tout cela était bien galvaudé. Le vrai amour c’était tous

les jours des attentions, qui montraient à l’Autre que l’on avait pensé à lui ou  à

elle. J’avais juste besoin d’un moment de tranquillité hors mes murs, rien de 

futile en somme un peu de temps pour que l’on se fasse plaisir. Nous avons

donc pris la direction du Mont Saint Michel ou du moins ses abords où il

existe un super hôtel ancien où je fus invitée à passer un vrai moment romantique.

Nous avons eu un moment de partage dans le calme avec comme seule musique

le concert des grives musiciennes qui nous jouaient l’aubade.

Comme chaque fois, mon chéri avait le don de me surprendre. Se balader

sur les sentiers longeant la baie, regarder les multiples oiseaux et écouter

les explications de mon ornithologue favori, tout en étant environné par les

grévins qui broutaient dans les herbus de pré-salé était, j’en avais conscience,

un moment privilégié. Le coucher de soleil sur la merveille était vraiment beau,

puis nous sommes rentrés dîner pour un super souper romantique.

Peut-être cela vous semble futile mais j’étais bien contente.

Quelle bonne surprise…

 

Désolée de vous rendre la copie un peu tard, mais le temps

passe très vite; j’ai pas trop le moral car ma mère ne va pas bien. Pour tout arranger

elle s’est faite agresser et cambrioler dans son appartement il y a deux semaines et il

lui ont pris ce que l’on pouvait prendre. Télé, téléphones, ordi, carte de crédit….

Ils cherchaient de l’or qu’elle n’avait pas. Ils l’ont baillonnée et lui ont dit de ne pas

regarder, ce sont les voisins qui ont appelé la police et ont du forcer sa porte car

elle avait été bouclée chez elle par les voleurs qui avaient pris soin de renverser

de la lessive pour qu’elle ne se lève pas…A près de 80 ans elle est têtue comme une

mule

et ne veut pas déménager de son quartier qui est pourtant connu pour cela au

prétexte que de chacune de ses fenêtres on voit les Alpes autour….Même les taxis

et ambulances réfléchissent à deux fois avant d’y aller, de même que les médecins,

les policiers n’y sont pas les bienvenus…Elle n’avait pas besoin de ça…. 

Publié 20 février 2013 par korriganebleue35 dans Ateliers divers, Mes poèmes...

Tag(s) associé(s) : , ,

%d blogueurs aiment cette page :