Archives du tag ‘Concert

Mon nouveau morceau que je travaille au piano


Il s’agit de la rêverie de Debussy, magnifique morceau. Debussy fait partie des musiciens « romantiques », il se dégage une certaine poésie, comme si on était enveloppé par une mousseline de soie. Je viens de finir la première page sur 4. Je ne tiens pas longtemps assise car j’ai eu une crise d’arthrose au genou, doublé d’une cruralgie;  le rhumatologue m’a fait une infiltration qui m’a soulagé cinq jours seulement, je le revois le 4 janvier. Il a fait des radios et il a vu ce que d’autres ont raté : un début d’arthrose, il m’a montré.  En attendant je dois prendre des anti -inflammatoires pour tenir le coup. J’ai kiné deux fois par semaine. Ce qui évitera à ma chef de me demander combien de temps je vais faire des grimaces et si je comptais faire quelque chose…Elle doit croire que ça se fait en claquant du bec, elle qui s’arrête si elle a mal dormi ou si son chat s’est fait la malle…Tu peux avoir mal, mais on ne doit pas le voir…..Bonjour mon estomac qui proteste de temps à autre et me voilà à faire un pansement gastrique à l’argile blanche…Mardi j’ai eu mon évaluation annuelle, ils m’ont parlé de ma retraite, je leur ai dit que ce n’était pas à l’ordre du jour, et que lorsque l’on fait sa lettre, c’est six mois avant, donc ils auront le temps de me remplacer. j’ai bien une date en tête, mais je n’ai rien dit. Je suis bien contente quand même, j’ai réussi à me libérer jeudi, vendredi et lundi, cela me fait un peu de repos, et, exploit, j’arrive à me lever sans réveil, même si mes nuits sont découpées par les chats qui font leur 400 coups et si je dois aller aux toilettes. Cette nuit j’ai été réveillée deux fois pendant une heure, du coup j’ai fini ma nuit sur le canapé et là ils étaient sages. Petits flibustiers….. Les filles sont avec leur père, donc mon signe astral change : loir ascendant marmotte ! Je fais un peu de sieste l’après-midi et j’arrive à me lever avant le réveil. J’avance dans le site boutique pour vendre les sculptures de mon chéri, j’ai déjà saisi une centaine de pièces, mais il en reste encore. Il faut les décrire, mettre le prix, raconter un peu la vie de l’animal ou de l’oiseau.Je vous invite à y jeter un oeil : http://lartduboissculpte.eu . Je travaille aussi ma chorale, il y a des sites où l’on peut avoir sa partie, puis la polyphonie (les 4 voix ensemble). Ainsi je ne rate pas trop. Par contre mon stylo est en panne, les alexandrins se cachent bien au fond de mon inconscient, les sonnets, les Haïku aussi alors qu’il fut un temps cela coulait à flots… Les infiltrations ont lieu le mercredi, et le soir j’ai chorale et il faut que mon genou reste tranquille. Le rhumato m’a dit qu’après l’infiltration il faut éviter de solliciter le genou. Il était surpris que je ne sois pas arrêtée. Mais je n’y tiens pas. J’ai fait ma crèche comme tous les ans, mon sapin cette année est un faux, avec des leds dessus et des étoiles, il clignote et s’allume et s’éteint doucement. Pas de guirlandes dessus qui feraient doublon, juste quelques Pères Noëls.

 

 

Publicités

Publié 24 décembre 2016 par korriganebleue35 dans Non classé, Spiritualité, Vie quotidienne

Tag(s) associé(s) : , , , , , , ,

La Sainte Cécile des chanteurs à Dol de Bretagne.


Le 20 Novembre s’est déroulée la Sainte Cécile des chanteurs du diocèse de Rennes. Ceci dans la magnifique église Saint Samson, un des tous premiers évêques de Bretagne. Après les Ancolies de Lourdes qui rassemblait les chorales liturgiques de toute la France (10 000 chanteurs dans la basilique souterraine!!). Cette journée est donc la suite des ancolies pour le diocèse, il y avait, outre la chorale diocésaine avec des animateurs liturgiques du département, des chorales paroissiales. La date s’est imposée à nous, puisque, comme chacun le sait,  Sainte Cécile est la patronne des musiciens. Après avoir répété toute la matinée et une partie de l’après-midi après un déjeuner tiré du sac, nous avons eu une messe Pontificale présidée par notre évêque auxiliaire. Ci-dessous, visite de la Cathédrale comme si vous étiez. Nous étions 200 choristes de tout le diocèse, certains était allés à Lourdes, mais il en manquait. Nous avons eu une très belle liturgie où le diacre a psalmodié l’Evangile, ce qui est rare par les temps qui courent. Nous avons repris certains cantiques de Lourdes, et d’autres plus typiques du répertoire breton. Ci-dessous une présentation de la Cathédrale et la photo de groupe…

15129619_1766255520306831_8341713887282434657_o 15128850_1766254243640292_3534182114901717236_o

 

Je suis avec un châle bleu autour du cou. Nous étions environ 200 et la Cathédrale était bien remplie, puis complète avec tous les paroissiens. Pour concélébrer la messe, outre notre évêque auxiliaire, il y avait des prêtres qui étaient avant curés ou simples prêtres. Nous sommes rentrés à 17 heures, après une heure de route, fatigués mais heureux. C’était une belle Sainte Cécile….Le retour au boulot était bien dur….

Publié 24 décembre 2016 par korriganebleue35 dans Musique, Spiritualité

Tag(s) associé(s) : , , , ,

Mon anniversaire


Hier j’ai fêté mes 60 printemps avec des amis. et des anciennes collègues. Je leur avais préparé de la cuisine orientale, au menu il y avait :

  • Un ti punch à l’apéro de ma copine antillaise

  • du foie gras, arrosé avec du loupiac, c’est liquoreux comme le Sauternes mais c’est moins cher

  • du columbo de poulet que m’a apporté mon ami antillaise,

  • du tajine d’agneau aux abricots, gingembre et miel avec de la semoule de couscous épicée, cuit dans un diable en terre cuite au four pendant deux heures, avec du cabernet d’Anjou pour boire.

  • du fromage pour ceux qui voulaient

  • de la salade verte

  • une glace au lokum à la grenade, pistache et nougat, aromatisée à l’eau de rose. 

Nous avons ensuite, ma professeur de piano et moi fait un petit concert. Elle m’a accompagné pendant que je chantais ce que vous avez au dessus, après nous avoir joué le claire de lune de Debussy : 

 

Puis j’ai joué une pièce de Satie , la Gymnopédie N°1, ainsi que le sérénade de Schubert. Nous avions fini de dîner vers minuit. Tous avaient l’air très contents, comme on a pas souvent l’occasion de se parler c’était bien. J’étais sur un petit nuage et le retour sur terre demain sera difficile. Les chats et leur postures acadabrantesques étaient les vedettes de la soirée, tous les trouvaient beaux. Tous ont demandé mes recettes que j’ai scanné et envoyé par mail. J’ai eu plein de cadeaux  

  • des places pour aller voir casse-noisette à l’opéra avec mes filles ;

  • Une carte cadeau de 60€ à dépenser dans plusieurs magasins,

  • des macarons qui sont mon péché mignon.Ci-dessous les morceaux que j’ai joué.

Voici le deuxième morceau , mais je ne le joue pas aussi bien que lui…

 

 

L’automne


L’automne est pour moi session de mélancolie, de spleen. Même si c’est joli les feuilles rouges et jaunes qui font un tapis sur le sol et qui offrent aux urgences leur lot habituel de poignets cassés. Il y a des jours où le brouillard est si dense que je ne vois pas l’immeuble d’en face, ce qui n’est pas bon pour mon asthme non plus. Dieu merci, il y a la musique, nous avons eu deux concerts de musique baroque dont un dans une petite chapelle où il n’y avait même pas l’électricité. J’ai repris dans ma nouvelle chorale et les gens m’ont manifesté leur contentement de me voir. Avant c’était différent, parce que à 60 c’est plus difficile que 30. Mais le répertoire n’est pas le même, c’est un niveau plus haut en plus car presque tout le monde ou presque déchiffre à vue. On peut ainsi prendre du temps pour l’interprétation, un peu comme quand au primaire on apprenait une récitation, une fois que le texte est su, il faut faire les nuances, plus fort, moins fort, faire des modulations, dans le baroque il y en a pas mal et il faut les faire d’une certaine façon sinon c’est la cacophonie. 

En ce moment je suis arrêtée car je fais une tendinite des genoux et des hanches. Je les sollicite beaucoup à mon travail, du coup ils protestent….Je vais avoir de la kiné, une consultation chez un rhumatologue est prévue. Dieu merci, il n’y a pas d’arthrose sur les radios. Et je suis bien contente de ne pas bosser parce qu’en ce moment l’ambiance est mauvaise pour cause de surcharge de travail. Mon chéri est adorable, il est allé à son atelier et m’a cueilli des roses qui ornent la table de ma salle. Même si c’est Bagdad, les fleurs égaient un peu. Question poids j’ai baissé, mais il y a encore  à faire. Les chats sont des amours, j’ai mes séances de ronronthérapie, surtout Phoebus il peut ronronner pendant une heure sans que je ne le touche, rien que d’être à côté de moi sur une chaise…..

Ma grande fille, Gwendoline (perle blanche en breton, 25 ans) a enfin un boulot, et il est fort probable qu’elle passe en CDI au mois de décembre. La plus jeune (Clémence, 20 ans) entame sa troisième année de licence option éthologie pour devenir comportementaliste animalier, vous savez, ceux dont les chiens et chats commandent les maîtres. Nous les nôtres ne commandent pas mais ils sont bien traités et la véto a dit que la « cantine était généreuse », ils ont donc un peu moins de croquettes depuis leur dernière visite.

Je travaille en ce moment les deux morceaux que vous avez ici, j’ai commencé par le deuxième qui est presque fini, et je suis à la première page , qui comporte des difficultés à la main gauche (deuxième ligne dans chacun des systèmes). Pour ceux qui ne connaissent pas la musique, on appelle un système deux ou trois lignes groupées par une accolade. Au piano il y a donc deux lignes, la haute étant la main droite en clé de sol qui joue sur la partie droite du clavier, la basse étant en clé de fa et représentant la main gauche et la gauche du clavier. Chez Debussy, outre les décorations il y a beaucoup de modulations, c’est un musicien impressionniste qui veut donner certaines couleurs. En peinture à cette époque là, c’était le temps des impressionnistes. Parfois il donne même des consignes telle que « marche sur un sol gelé, triste et lent,…. ». Celui de dessous c’est la période romantique, mais c’est plus technique, ce qui en fait le charme et le fait que l’on soit plus concentré dessus ce qui permet de penser qu’à la partition, il faut aussi donner de la couleur, des contrastes entre les différentes parties. Par contre je ne le joue pas aussi rapidement que Lang Lang. Ma nouvelle professeur de piano est roumaine, et elle fait plutôt coach que professeur, et elle m’encourage quand je fais bien. Avec l’autre je me sentais un peu comme une gamine du conservatoire. De plus elle était à fond pour le métronome, alors que pas moi, et en plus ça énerve toute la famille. 

Samedi 26, j’aurai 60 ans, et je vais faire chez moi un petit concert, ma prof jouera un morceau, moi un autre, et elle m’accompagnera au chant. Peut-être ferons nous un quatre mains. J’ai invité quelques très chères ou anciennes collègues, nous serons une dizaine. 

 

Publié 15 novembre 2016 par korriganebleue35 dans Musique, Vie quotidienne

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Hier en concert


Hier j’ai participé à un concert où nous étions 100 chanteurs de 3 chorales. Le thème était : The Best of César Franck. Nous avons chanté plusieurs pièces entrecoupées de morceaux d’orgue. Les versions que vous avez sont avec orchestre, mais nous avons chanté la version pour orgue car nous avons deux super orgues dans cette basilique qui s’appelle « Notre Dame des Miracles et des Vertus ». Ma pièce préférée est l’Ave Maria que vous trouvez ci-dessus. Apparemment nous avons un public content et nous avons eu un bis. La musique de César Franck est d’abord une musique d’effet, il faut chanter à pleine voix et fort pendant presque tout le morceau. En plus nous les sopranos nous finissons par un « la » aigu, ce qui n’est pas facile. Comme dans le morceau que vous avez ci-dessous où la note finale est tenue sur 4 mesures. Il y a eu aussi une improvisation sur le nom du compositeur à deux orgues, ce qui était assez particulier.Le soir je n’étais pas fâchée de retrouver mon lit, même si je dors mal depuis quelque temps.

Tout pour la musique


Hier nous avons donné le deuxième concert sur trois, avec la chorale diocésaine. Le sujet était des cantiques de Saint Louis Marie Grignon de Montfort dont on célèbre le tricentenaire. Ce sont des cantiques d’évangélisation écrits pour que les croyants ou non viennent à une vie plus chrétienne. Sinon j’ai un autre concert bientôt ou l’on va chanter des airs baroques, le concert a pour titre : « musique à Versailles »avec la chorale symphonique (ci-dessous un exemple de ce que l’on chantera.). Il y a aussi le concert César Franck le 17 juin avec la Cathédrale…

Je suis allée au bureau du personnel pour faire une simulation pour la retraite. Je commence  à y réfléchir car j’aurai 60 ans à la fin de l’année, et je n’ai pas trop envie de perdre ma vie à la gagner.

J’ai eu la bonne surprise que l’an prochain au 1 Avril (ce n’est pas un poisson!), j’aurai 166 trimestres et 40 jours, donc je partirai sans décote (Il faut 166 trimestres à mon âge).  Si je reste un an de plus, j’aurai dépassé les 5021 points pour la Retraite Additionnelle de la Fonction Publique, que Sarko a mis en marche, et j’aurai donc un peu quelque chose, mais je ne sais pas trop. D’autre part j’aurai un peu de la sécu car j’ai bossé avant mes études.

J’ai changé de prof de piano car je ne progressais plus avec elle, donc je me suis dit que cela valait mieux de changer. Nous avons eu une première rencontre et elle m’a proposé des projets, elle a la niaque comme disent nos jeunes, et ça me plaît bien.

Ça me plaît bien, ma grande a réussi à trouver enfin un boulot. Deux mois de formation par sa boîte et après six mois de stage, et si cela leur convient, ce sera un CDI.

 

Publié 6 mai 2016 par korriganebleue35 dans Musique, Vie quotidienne

Tag(s) associé(s) : , , ,

Le nouveau morceau que je travaille et quelques nouvelles…


En ce moment je travaille un nouveau morceau extrait des pièces enfantines de Schumann, la rêverie, extraite des scènes d’enfants. Le caractère romantique et poétique de la pièce est bien rendu par le pianiste qui joue. Pour écouter les morceaux, il faut arrêter la musique d’accueil.

Ceci me permet de m’évader d’un boulot avec une très mauvaise ambiance.En effet notre nouveau directeur nous met un peu la pression et nous demande de faire beaucoup de choses en peu de temps et en tant que documentaliste archiviste, je ne suis pas épargnée. Je regrette parfois mon métier d’avant, à savoir celui d’infirmière de bloc, au moins je savais que j’avais rendu service aux malades que je soignais. là c’est plus pareil, on te demande beaucoup, et c’est ni merci, ni rien. Des fois je rentre à la maison et je me mets sur le canapé et je m’endors sur mon jeu de lettres préféré. C’est mon chéri qui me réveille pour aller à la chorale. La nuit je me réveille, l’autre fois il était quatre heures du matin et j’ai commencé à préparer mon petit- déjeuner puis, le calme de la ville me semblant suspect, j’ai regardé l’heure, quatre heures du matin…Avant quand je me réveillais la nuit j’écrivais des sonnets d’un trait de stylo, mais là je suis en panne. J’ai un peu la nette impression de perdre ma vie à la gagner et nous sommes nombreux dans ce cas dans le service. Je suis allée voir mon spécialiste du sommeil, et je suis en traitement, nous avons vu avec ceux qui me suivent pour que je prenne le moins de choses possible.

Les gens qui viennent nous voir sont limite agressifs et veulent être satisfaits de suite, quand bien même nous leur expliquons que de nombreuses personnes doivent signer.

Je me suis fait une entorse de fatigue de cheville ces derniers temps et j’avais du mal à travailler en même temps. Comme demain c’est l’anniversaire de l’enterrement de mon frère, je suis un peu mélancolique. Un point positif, j’ai maigri déjà à 15 Ks en moins, et j’ai dû aller voir mon dentiste car je maigris aussi dans les dents et mes deux couronnes bougent…..

En ce moment je prépare un concert, qui a lieu dimanche prochain….Mon morceau préféré de la pièce est le suivant, c’est un poème du quatorzième siècle qui parle de la vierge Marie, rose mystique. A la fin de l’année ce sera mes soixante ans et je vais inviter quelques ami(e)s à dîner et je leur prépare une petite audition. 

Hier nous sommes allées au cinéma avec mes filles voir l’histoire du clown Chocolat. Quelle drôle de vie il avait…. 

Publié 5 mars 2016 par korriganebleue35 dans Musique

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :