Archives du tag ‘mont saint michel

Pour Manik, beaucoup en retard….


atelier-ecriture-25-les-mots

Je n’allais pas revendiquer quelque chose de spécial pour cette Saint Valentin.

Pour moi il n’y avait pas besoin de se laisser submerger par cette aberration

commerciale, me disais-je, tout cela était bien galvaudé. Le vrai amour c’était tous

les jours des attentions, qui montraient à l’Autre que l’on avait pensé à lui ou  à

elle. J’avais juste besoin d’un moment de tranquillité hors mes murs, rien de 

futile en somme un peu de temps pour que l’on se fasse plaisir. Nous avons

donc pris la direction du Mont Saint Michel ou du moins ses abords où il

existe un super hôtel ancien où je fus invitée à passer un vrai moment romantique.

Nous avons eu un moment de partage dans le calme avec comme seule musique

le concert des grives musiciennes qui nous jouaient l’aubade.

Comme chaque fois, mon chéri avait le don de me surprendre. Se balader

sur les sentiers longeant la baie, regarder les multiples oiseaux et écouter

les explications de mon ornithologue favori, tout en étant environné par les

grévins qui broutaient dans les herbus de pré-salé était, j’en avais conscience,

un moment privilégié. Le coucher de soleil sur la merveille était vraiment beau,

puis nous sommes rentrés dîner pour un super souper romantique.

Peut-être cela vous semble futile mais j’étais bien contente.

Quelle bonne surprise…

 

Désolée de vous rendre la copie un peu tard, mais le temps

passe très vite; j’ai pas trop le moral car ma mère ne va pas bien. Pour tout arranger

elle s’est faite agresser et cambrioler dans son appartement il y a deux semaines et il

lui ont pris ce que l’on pouvait prendre. Télé, téléphones, ordi, carte de crédit….

Ils cherchaient de l’or qu’elle n’avait pas. Ils l’ont baillonnée et lui ont dit de ne pas

regarder, ce sont les voisins qui ont appelé la police et ont du forcer sa porte car

elle avait été bouclée chez elle par les voleurs qui avaient pris soin de renverser

de la lessive pour qu’elle ne se lève pas…A près de 80 ans elle est têtue comme une

mule

et ne veut pas déménager de son quartier qui est pourtant connu pour cela au

prétexte que de chacune de ses fenêtres on voit les Alpes autour….Même les taxis

et ambulances réfléchissent à deux fois avant d’y aller, de même que les médecins,

les policiers n’y sont pas les bienvenus…Elle n’avait pas besoin de ça…. 

Publicités

Publié 20 février 2013 par korriganebleue35 dans Ateliers divers, Mes poèmes...

Tag(s) associé(s) : , ,

Suite du concours….


La neige virevolte comme des papillons blancs, aussi

j’ai pensé à vous faire

écouter ceux de Massenet, qui sont rarement écoutés…

Il existe une version

pour piano seule que j’aimerais bien travailler….

12_00

Voici la deuxième partie du concours…

TABLEAUX :

 

12_00

 

TEXTES DECORES (textes ci-dessous):

Noël Blanc

Neige%20laine[1]

 Colette ci-dessus. 

                         Reg! Ci-dessus.  

 

12_00

TEXTES :

Humblement, il apparaît,

Inondant de ses larmes, la terre.

Vents et froid suivent de près,

Enneigeant montagnes et plaines.

Roi de neige et de pluie…

C’est l’Hiver

Mandrine.

H_ors de mon logis, ce matin, tout y est bien joli !

I _vresse de joie, devant cette blancheur intense, tout y est

silence !

V _  ite, allons respirer cet air pur, allons marcher dans cette

poudreuse si légère et fraîche !

E _n mettant des raquettes à nos pieds, nos bonnets et nos

cache-nez, allons façonner un bonhomme de neige !

R_ igolo avec son chapeau, son écharpe et sa carotte sur le nez !

Reg ! écrit le 18 janvier 2013 à 23h00

12_00

Les miens , illustré ci-dessus (avec une vue du Mont

Saint Michel sous la neige et d’un Vanneau Huppé, janvier 2010 ) :

Neige laine

Sur la plaine

Il floconne

Il glaçonne.

Ciel Gris souris

Gris Tapis.

Les pas glissent

Et cela crisse.

Cristaux Brillants

Comme diamants.

Froid glacial

Lumière spéciale.

La pie sautille

Pour quelque brindille

Et cherche quelque ver

De terre.

Neige laine

Sur la plaine

Il floconne

Et le ciel moutonne

Et un sur Noël Blanc, illustré il y a longtemps :

NOEL BLANC

Elle est venue cette nuit

Etaler son manteau blanc

Et dans ce matin luit

Comme du sable blanc.

ꂖૐꂖ

Malgré le froid et le vent du Nord

Les enfants tout réjouis

Mettent le nez dehors

Et font des bonds de marsupilamis.

ꂖૐꂖ

Le vent nous serre le visage

Les animaux se cachent

Et attendent que cette page

De l’année se détache.

ꂖૐꂖ

Déguisés dans nos manteaux

Frigorifiés malgré des épaisseurs

Multiples nous allons par monts et vaux

En bons consommateurs.

ꂖૐꂖ

Le manteau blanc crisse

Et réduit nos pas lourds au silence.

Les voitures glissent

Et font des pas de danse

Pour éviter la glisse.

ꂖૐꂖ

Les pas crissent sur le sol

Délicieuse musique

Qui met un bémol

A notre démarche frénétique…

ꂖૐꂖ

Nous pouvons alors entendre

Quelque corneille poussive

Qui fait sa faim entendre

Nos pensées alors dérivent.

ꂖૐꂖ

Noel s’approche et nous cherchons

A faire plaisir et charmer

Ceux que nous aimons

Nous marchons dans la ville illuminée.

ꂖૐꂖ

Et pourtant, tout cela pour un petit

Né dans une étale sur de la paille

Qui ne demande qu’à être accueilli

Dans notre coeur. Et nous faisons ripaille

ꂖૐꂖ

Pour fêter cela alors qu’il vient

Pour un autre monde

Mais pour l’instant rien

Ne vient de ce nouveau monde

ꂖૐꂖ

Qu’il a promis. L’horizon

Blanc interminable

Luit comme du sable

Et met en notre coeur une chanson.

ꂖૐꂖ

Noël, noël espoir de la paix

Vivons en frères

Plus de guerre

Acceptons de Dieu la paix…

ꂖૐꂖ

                          18/12/2009.

31792_1495013893262_1171512655_31377626_7653281_n

Amitiés

 

12_00

 

 

Visite du scriptorial d’Avranches.


avranches1649

tableau de la ville au XVII° Siècle.

Le Scriptorial d’Avranches : les manuscrits du Mont Saint Michel montrés et

expliqués. 

Nous avons fait un peu de route hier pour aller visiter le scriptorial. Je suis une passionnée de calligraphie et je ne voulais pas rater cela. J’ai d’ailleurs une copie du manuscrits de Kells que j’ai eu au comptoir Irlandais, à l’époque ils ne devaient pasvraiment mesurer combien cela devait coûter, mais je ne regrette rien. Voici une image de ce manuscrit :

4evangelists  

Un mélange de vielles pierres (nous sommes dans la partie médiévale d’Avranches) et de verre et de béton pour un parcours lumineux sur deux étages, le Scriptorial d’Avranches (Manche) fait partie de ces heureuses initiatives qui complétent utilement la visite d’un monument historique comme le Mont Saint Michel.

 La Ville d’Avranches est en effet, depuis 1791, l’heureuse dépositaire des manuscrits du Mont.  Ils sont conservés dans une vaste bibliothèque de la Mairie et se retrouvent exposés à tour de rôle dans un espace en rotonde aux lumières tamisées dans le Scriptorial tout proche. C’est la partie « présentation des manuscrits » du Scriptorial dont l’essentiel est consacré à l’histoire du Mont et à la façon dont les moines l’ont contée au fil de siècles.

Derrière la Mairie, les restes du donjon et des remparts de la ville.  C’est le lieu qui a été choisi pour y établir ce musée pas comme les autres, de forme triangulaire comme le Mont mais à l’horizontale. Un cheminement en pente douce nous amène au premier niveau, celui de la géographie et de l’Histoire. Un descriptif sur l’histoire du mont, des manuscrits, avec des bornes interactives.Ci-dessous le rayon calligraphie. 

2-3667-G3749

 Les manuscrits racontent leur histoire: 

En quelle année fut construit le Mont-Saint-Michel ? Pourquoi Avranches fut l’héritière de ses manuscrits et comment sont-ils parvenus jusqu’à nous ? Autant de questions et bien d’autres dont les réponses sont dévoilées tout au long de la visite. Le Scriptorial invite à un voyage dans le passé, avec pour point de départ l’histoire d’Avranches et du Mont. 

D’où vient la Baie du Mont St Michel ?  D’un tsunami qui aurait noyé les forêts de la côte comme l’affirment certaines légendes ? Ou plutôt d’une montée progressive du niveau de la mer qui aurait envahi la forêt de Sessiac qui occupait le lieu ? On a retrouvé des troncs d’arbres fossilisés dans la Baie et au début du IXème siècle, un moine conte la lente montée des eaux qui transforme 2 monts en îles….

IMG_5858-Baie avant raz de marée en 709

La mer et les vents ont donc modelé les espaces, l’eau et le sable se sont installés autour du Mont Tombe et du petit Tombelaine, qui ne se visite pas (réserve ornithologique). Ces noms viennent du mot Tum, abréviation de Tumulus désignant une hauteur naturelle ou artificielle.Nous voyons aussi les différentes étapes de construction du mont grâce à des maquettes, et une collection de statues magnifiques en bois polychrome de l’époque médiévale.les photos sont cherchées sur Internet car il est défendu d’en prendre….. 

IMG_5866-StJeanBaptiste-16°s IMG_5861-Education Vierge-16°s 3412396458_430dd68d4a_m IMG_5868

Tout cela est expliqué au début du parcours du Scriptorial.  On y apprend aussi qu’Aubert, évêque d’Avranches, aurait reçu par trois fois la visite de Saint Michel pendant son sommeil.  L’Archange lui enjoignait de construire un sanctuaire au sommet du Mont Tombe. Pour mieux faire comprendre à Aubert qu’il ne plaisantait pas, Saint Michel, lors de sa 3ème visite, aurait appuyé un doigt sur le crane de l’évêque, ce qui lui aurait fait un trou.  Un modelage du crâne (l’original est conservé à l’église Saint-Gervais de la même ville) montre bien qu’en ces temps-là les archanges ne rigolaient pas avec les évêques…Ci-dessous une copie du reliquaire de l’évêque…..

Picture 468 IMG_5865CraneEvequeAubert-Moulage

Le niveau suivant, atteint presque sans s’en rendre compte tant la pente est douce, amène à la façon dont les moines de Saint Michel ont conçu leurs manuscrits, quels supports (parchemin surtout), quelles techniques d’écriture et d’illustration, quelles encres, ont été utilisés et pour quels contenus.Voici un exemple de manuscrit qui date du milieu du 11ème siècle.  Il s’agit d’un argumentaire de Saint Augustin « Contre Faustus » qui débute par la lettre F (comme Faustus).

Manuscrit-B250025_MS090_F002

  Cette initiale est dite végétale et habitée .Plus loin, le visiteur découvre des recettes originales et mystérieuses liées à la fabrication des parchemins et à la préparation des encres et des pigments… Il sera surpris puis conquis par la qualité et laL précision, avec lesquelles ont été réalisées les enluminures et les calligraphies.

manuscrit 1 10-Manuscrit-du-Mont_lightbox

Les écritures utilisées sont : l’onciale, la caroline et la gothique primitive. Une passerelle

conduit à la salle du Trésor où une quinzaine de parchemins   faiblement éclairés pour ne

pas en altérer la qualité sont présentés, en alternance, tous les 3 mois. La Ville d’Avranches

en possède quelque 200 !

Un dispositif baptisé « Corpus » permet de visualiser sur écran des collections entières de

documents numérisés en haute définition.

 On passe ainsi du manuscrit au livre électronique.

scriptorial

01 

À propos des manuscrits

C’est en tant que chef-lieu de district qu’Avranches reçut en 1791 la garde d’un « dépôt littéraire » de plus de 4 000 volumes provenant du monastère du Mont Saint-Michel. Parmi ces volumes, quelques 200 manuscrits datant pour certains du IXe siècle font aujourd’hui la renommée d’Avranches. Ils sont la mémoire spirituelle, intellectuelle et artistique de la communauté bénédictine. Source inépuisable d’informations, on y trouve des chroniques, de grands textes de l’Antiquité et du Moyen Âge, des traités de droit romain et canonique, de musique, d’astronomie, de médecine, de comput (calcul du temps liturgique), des sermons, des vies de saints, des florilèges …

pré caroline 2 001 gothique textura copie Capitales gothique primitive onciale rudel

Ci-dessus, graduel. Arts libéraux, textes sacrés et sciences profanes s’y côtoient.

Etincelles aquatiques, pour Arlette…


SEMAINE 51 .

MOTS IMPOSES :

  • VERBES : TAPISSER, SERVIR, BERCER, CONVAINCRE;

  • NOMS : TERRASSE, BAQUET, CHUINTEMENT, CLAPOTIS ;

  • ADJECTIFS : IMPATIENT, DÉLICAT, MINCE, AQUATIQUE.

 Résultat :

IMPATIENTE de me SERVIR de ma nouvelle tenue de plage,

je sortais de la TERRASSE de la maison de vacances que nous avions

louée pour ce week-end prolongé. J’avais mis mes sandales spéciales afin

de pouvoir marcher sur les rochers.

J’étais ravie de prendre un peu l’air et d’échapper à la routine quotidienne.

Quelle ne fut pas ma surprise, alors que je croyais me laisser BERCER par

le doux CLAPOTIS des vagues, faire des acrobaties dans cette eau vert

émeraude, de voir ma plage préférée TAPISSÉE par un MINCE matelas

d’algues vertes au parfum fort inDÉLICAT, voire franchement nauséabond !!!!!

Nous fîmes un peu de chemin, mais la tangue étant très glissante, il fallait

faire demi-tour, car, contrairement au Mont Saint Michel, il n’y avait pas

de merveille à contempler au bout de cette traversée et l’on s’enfonçait

dangereusement.

J’aurais bien voulu profiter des plaisirs AQUATIQUES, en plus nous étions

à marée haute, calmement puisqu’il y avait peu de touristes. Je m’étais laissée

CONVAINCRE par mon chéri car il faisait vraiment beau.Le petit train touristique

du bord du Trieux mettait la gomme à toute vapeur et faisait son CHUINTEMENT

caractéristique lorsque la vapeur sortait. Quelle déception pour les touristes, la

saison était mal engagée alors que nous n’étions qu’à son début. Je m’emballais les

pieds dans cette argile tangueuse qui ne devait guère avoir de propriétés

thérapeutiques, et attendis de rentrer pour mettre mes pieds dans un BAQUET

afin d’enlever cette cochonnerie. Peu après, la mairie mis une pancarte pour

interdire l’accès car ces algues ne se mangeaient pas et deux marcassins avaient

trépassé au milieu de ces algues en putréfaction, dues aux engrais et aux lisier

des gorets. Je compris pourquoi la location était si bon marché….Heureusement,

les vieilles pierres et abbayes en ruines, châteaux médiévaux et églises remarquables

ne pouvaient que nous séduire par leur nombre et leur qualité.  

%d blogueurs aiment cette page :