Archives du tag ‘santons

Joyeux Noël !!!


 

Je souhaite à tous et à toutes un joyeux Noël, un peu en retard. Voici en diaporama notre crèche de cette année, il faut du travail pour disposer les santons et les maisons. je commence à en avoir beaucoup, et quand on me demande un cadeau, c’est souvent un santons, soit dans les nouveautés, soit pour remplacer ceux qui sont abîmés.Cette année c’est la boire avec son amandier à fleurs roses.

Nous avons passé un Noël en amoureux puisque Gwendoline est allée rejoindre Clémence au Danemark, à AARHUS pour ceux qui connaissent ; elle est en master 2 en écologie biologie avec une bourse Erasmus (cette bourse est attribuée aux étudiants qui vont en université dans l’Europe, les laboratoires d’université ont des conventions avec certaines, dont RENNES 1 ; ils parlent anglais) Avec son maître de stage elle est allée au Botswana ramasser des araignées sur lesquelles elle travaille.

Nous sommes allés à la messe des familles à 20 heures qui  dure une heure et quart.Nous avons chanté à plein poumons les « tubes » de Noël, et j’ai réussi à faire le contrechant d’un des cantiques .A la messe de minuit, (qui commence à 23 heures et se termine à 2 heures du matin, l’homélie de notre archevêque dure 20 mn contre dix pour les autres). Je ne tiens pas le coup sauf si je prends du café, le cardiologue m’a recommandé de baisser ma consommation. En plus il y a plein de pavés pour y aller et je ne veux pas prendre de risque avec ma prothèse.A l’autre église où il y a la messe des familles il y a des trottoirs non pavés.

Nous avons diné ensuite : 

  • Foie Gras

  • Steack de biche aux morilles

  • Purée de patates douces

  • Gâteau au chocolat fait par mon chéri, la pâtisserie je sais pas faire.

  • Un verre d’Asti Spumante (Champagne italien, mais plus fruité et moins cher)

Une bonne nouvelle j’ai reçu ma pension de retraite et elle est presque égale à mon salaire d’avant avec mes complémentaires.  Je craignais qu’il y ait un trou entre mon salaire et la retraite, finalement non. Je commence à récupérer et bien marcher, mais je prends quand même ma canne par sécurité.Le problème reste la descente d’escaliers.

J’ai rencontré un groupe de parole pour des personnes qui ont les mêmes problèmes de santé que moi. Cela dure une heure et demi et chacun à son tour peut ou pas s’exprimer et dire ce qu’il ressent par rapport à sa maladie. Je commence à faire des projets, j’attends la retraite de la sécu et l’ARRCO car j’ai travaillé un peu dans le privé donc ça compte. Comme j’étais arrêtée et que j’ai pris toutes mes vacances je n’ai pas sacrifié au rituel pot de départ, d’autant que 5 sur 12 sont parties, et il n’y en a qu’une avec qui je me sens bien. J’espère que vous allez bien et je vous souhaite de bonnes fêtes du nouvel an.

Publié 26 décembre 2018 par korriganebleue35 dans Fêtes et traditions, Vie quotidienne

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Bientôt Noel….


 

Voici la crèche finie, nous avons une centaine de santons, et quand on veut me faire un cadeau j’en demande, et des Père Noëls.Le sapin nous l’avons mis dans l’entrée sur la commode. les chats regardent les lumières avec attention. La guirlande électrique est musicale, mais Michel a préféré enlever le son. 

Sinon, ça y est, danse de la joie, je suis à la retraite depuis le 1er décembre. Je me lève le matin à 10 heures, je dessine, je travaille mon piano l’après-midi après la collation.Je fais une petite sieste après le repas, prescrite par mon cardiologue. Ma hanche va mieux mais le genou c’est pas top. Surtout quand il faut marcher sur des pavés. Je ne sors pas beaucoup, juste pour aller à la chorale, où mon chéri m’emmène en voiture.J’admire sa patience parce que des fois je dois être casse-pieds sans m’en rendre compte.

Clémence est en Erasmus au Danemark, en master 2 de biologie, elle est allée au Bostwana (19 heures d’avion !!!) avec son maître de stage pour ramasser des araignées spéciales sur lesquelles elle fait un mémoire. Gwendoline travaille dans une boîte d’informatique, elle est ingénieur. Je suis assez contente de leur parcours. 

Mon mental n’est pas terrible, je suis cyclothymique, qui est une forme de bipolarité. C’est pas facile à vivre, surtout quand on est en phase down, parce que l’on a envie de rien, de rien faire. Quand on est en phase up on est speed et énervé, ce qui est rarement mon cas; Je dessine, je fais du piano, j’écris….Comme d’habitude, l’université RENNES 2 qui est à côté de chez nous ne ratent pas une occasion pour faire le souk, ils sont allés avec les gilets jaunes et ont fait une manif vers la préfecture pour exprimer leurs revendications. Phoebus s’est enguirlandé mais je n’arrive pas à mettre la photo sur WP, elle est sur mon mur FB. Pour Noël Gwendoline monte au Danemark (c’est à  Aarhus, dans le Nord du Danemark, elle doit avoir froid..) donc je serais en tête à tête avec mon chéri.

Publié 14 décembre 2018 par korriganebleue35 dans Fêtes et traditions

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

C’est Noël, la chorale travaille


Voici ce que nous travaillons avec la chorale, mais avec une harpe celtique bien entendu…Tout çà pour se mettre dans l’ambiance de Noël… Pour nous nous restons dans la simplicité ; messe puis dîner simple amélioré : 

  • Foie gras et pain d’épice aux figues, avec un verre de Loupiac (vin sucré comme le Monbazillac ou le Sauternes, mais pas le même prix)

  • Steack de biche avec des chips maison (C’est facile, il suffit de découper les pommes de terre avec l’économiseur, puis de les mettre dans la friteuse juste pour les dorer)

  • Fromages

  • Glace au nougat et fruits rouges, avec un verre d’Asti Spumante (un peu comme le Champagne, mais plus fruité et moins cher)

  • Une petite verveine du Velay pour terminer

Puis nous avons vu la messe de minuit à la télé en direct de Rome. Sans tomber dans l’idolâtrie, j’aime bien ce pape. A minuit j’ai posé le petit Jésus dans la crèche en même temps que lui..J’ai bien aimé son homélie, il n’a pas peur d’appeler un chat un chat. Comme mes filles sont avec leur père, nous ouvrirons nos cadeaux à leur retour. Nous nous sommes couchés à trois heures du matin, et les chats se sont fait entendre à quatre car ils voulaient un câlin. Mon chéri nous a offert une smartbox avec des soins thermaux pour deux. J’ai hâte d’y aller….Je me suis réveillée à onze heures, mon nouveau signe astrologique : loir ascendant marmotte….

Publié 26 décembre 2016 par korriganebleue35 dans Evenements, Fêtes et traditions, Vie quotidienne

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

C’est Noël !!!!


Enfin c’est Noël. Je suis toujours un peu stressée avec la préparation, d’être sûre que j’ai trouvé le bon cadeau pour mes filles….Hier nous sommes allées à la messe des familles car j’étais trop fatiguée pour aller à la messe de Minuit, mais, comme tous les ans, vous pouvez voir ma crèche. Vous pourrez voir quelques santons bretons, avec le curé, les joueurs de bombarde, de biniou, l’enfant de choeur et le porteur de bannière. Il y a aussi la dentellière belle iloise, la lingère qui transporte sa lessive et, petite espièglerie, le santon au cagadou…..La musique est du chant grégorien, celui de la nuit bien entendu….Joyeux Noël à tous et toutes, et mes pensées vont à ceux et celles que cette année a malmené.

Ma crèche terminée, diaporama.


Voici ma crèche terminée après beaucoup de boulot. Ce qui est orange, ce sont les pelures de mandarine

moulues au moulin à café….Certains santons sont un peu défraîchis car je les ai depuis longtemps….

Clin d’oeil breton : l’arbre d’or de Brocéliande en pâte FIMO et les santons de Céline….

La musique est un cantique que nous avons chanté à la veillée par les petits chanteurs de Montréal.

Diaporama de mon séjour en Provence avec musique locale…..


Ce diaporama présente quelques imperfections mais je tâtonne pour essayer des choses. Je fais de la B.A.O

comme chacun sait. Le Logiciel utilisé ici est I Photo….

Le village d’aiguines


Les fameuses boules cloutées d’Aiguines

Patrimoine culturel du village

A partir du 16ème siècle Aiguines dut sa réputation à la qualité de la tournerie sur bois et à la fabrication des

boulescloutées.

La végétation forestière des environs d’Aiguines fournissait du buis particulièrement favorable au travail de

tournaged’autant qu’il pouvait être ramassé librement. Chaque automne, les coupeurs partaient dans des zones

sauvages et dangereuses du canyon. Le buis, tourné et poli pouvait servir à fabriquer des pilons, des mortiers,

des planches, des couverts et autres objets. Pour la fabrication des boules cloutées, la partie affleurante et enflée

de la racine du buis, était extraite et transportée à dos d’homme, jusqu’aux ateliers de tournage installés dans le

village.

Dans les ateliers, les tourneurs dégrossissaient la racine à la scie, puis lui donnait sa forme définitive au tour

à bois. Les femmes, les ferreuses les recouvraient ensuite de clous. Des colporteurs venaient s’approvisionner

au village pour aller vendre ces objets jusqu’à la foire de Beaucaire.

Le commerce sera florissant jusque dans les années 1920 où l’apparition de la boule de

pétanque intégrale rejettera ce type de boule chez les antiquaires et les collectionneurs. Aujourd’hui, Aiguines

cherche à retrouver les gestes et le savoir-faire de ces artisans, et le village inaugurera bientôt son musée des

tourneurs sur bois.

En attendant, des vitrines vous présentant des boules cloutées et outils d’époque sont visibles à l’Office du

Tourisme.

Chaque année, des stages d’apprentissage sont régulièrement organisés, ainsi que les « Journées du bois

tourné » pendant une semaine au mois d’août.

Le terroir

La truffe ou le diamant noir

Tuber Melanosporum – Rabasse en provençal-Champignon noir et odorant, la truffe est enterrée à une dizaine

de centimètres au pied des chênes. Si vous y êtes attentifs, vous pourrez reconnaître des nombreuses truffières

présentes autour du village.

Le thym ou la farigoule

est employé dans de nombreuses recettes culinaires composant avec le laurier et le persil le célèbre

bouquet garni.

La lavande,

que les romains utilisaient pour soigner les blessures et pour parfumer leur bain, a longtemps été cueillie

dans les garrigues provençales avant de devenir une plante cultivée au XXème siècle.

Le miel

était auparavant récolté par les bergers dans les ruches sauvages dans les Gorges. Chaque miel se différencie

par sa saveur, sa couleur et sa consistance. Le miel de lavande est le plus réputé.

A Aiguines, un petit marché hebdomadaire se déroule tous les mardis matin sur la place du village.

Baudoin Gassies

 

est le santonnier d’Aiguines, un charmant village du Haut Var à l’entrée des Hautes Gorges du Verdon

(rive gauche).

Il a commencé son métier de santonnier en 1986, en prenant la succession de l’atelier de Léon Gaubert, un

maître santonnier de la fin du 19ème siècle. Baudoin Gassies a hérité des moules en plâtres anciens, datant

des années 1930, il perpétue la tradition de santons traditionnels et les modèles du maître santonnier

fondateur. Ainsi le chasseur et legendarme portent toujours leurs guêtres de la fin du 19ème siècle.

Marie-Rose, fabricante de boules cloutées

Baudoin

a ajouté quelques créations, des personnages, dont Marie-Rose,

lacloueuse de boules de pétanques. Il rend hommage ainsi à la

dernière cloueuse de boules de pétanques d’Aiguines, décédée

à la fin du 20ème siècle.

Aiguines était un centre renommé pour la fabrication de boules

de pétanques traditionnelles en buis cloutés. Saint François

d’Assise, l’inventeur des crèches de Noël et dont la mère était

provençale, est aussi un santon que l’on trouve uniquement

dans son atelier d’Aiguines.

Je l’ai

rencontré et il est tout simple, un peu timide. Je lui ai acheté une Marie

Rose et une réduction de village pour ma crèche. 

 

 

Village avec Santons puce 2,5 cms

%d blogueurs aiment cette page :