Archives du tag ‘début du printemps

Et si nous faisions venir le printemps ????


Mimosa acrostiche

Je vous propose un petit défi pour faire venir le printemps ou pour

tuer la grisaille de l’hiver, comme vous voudrez. Il s’agit simplement

de faire un petit texte, une création, sur les fleurs de fin d’hiver ou

du début du printemps. Au choix un petit tableau, un poème, un

acrostiche, pas de limite imposée autre que celle de votre

imagination….. Relevé des copies dans deux

     semaines. Une de mes fleurs favorites étant le mimosa, voici ce

que

j’ai fait avec ci-dessus….

 



Réveil en forêt pour Ghislaine…


MOTS IMPOSES :

Boisé, joie, réveil, sommeil, air, hiver, printemps, oiseaux.

Quelle JOIE que ce RÉVEIL dans ce coin BOISE de ma chère forêt où le bon AIR purifié

par les arbres me donne un sommeil réparateur. Ici, hors de question de compter les

moutons….

C’est la fin de l’HIVER et la brume se dissipe, ce qui donne une lumière bien particulière….

Des fleurettes tapissent le sol et un pinson des arbres annonce le début du PRINTEMPS par

un trille endiablé. Je pourrais le reconnaître entre mille par son chant au milieu de cette

chorale d’OISEAUX

Déjà quand j’étais adolescente mes parents avaient une maison près de la forêt et ce séjour

ici me rappelait ces souvenirs d’enfance. Je ne peux être qu’admirative devant cette Nature

si merveilleuse et stupéfaite quand j’entends mon chéri imiter les oiseaux qui lui répondent, et

cela dure un certain temps.Ces derniers ont l’air de se prêter au jeu. Se prendrait-il pour

François d’Assise????

En toile de fond, le chaos d’Huelgoat….

Plaisir d’écrire : les mots de Pélagie.


ESSAI AVEC LES MOTS

DE PÉLAGIE

Mots imposés : 

  • NOMS:terrasse, jardin, corde, boule.

  • ADJECTIFS : vorace, charmant, gai.

  • VERBES : envahir, remplacer, boire, négliger.


⁓ૐ⁓

TEXTE :

⁓ૐ⁓


La terrasse de ce café était envahie de touristes en ce beau

jour de début du printemps. Il faisait très beau. Elle donnait

sur un charmant jardin où des rosiers s’enroulaient autour

d’une pergola pour en marquer l’entrée. Juste, à côté, un square où

des enfants jouaient à la corde à sauter, et, certains, plus

adroits, jouaient à la boule sur laquelle ils marchaient à petits

pas. Quelques chats qui circulaient en liberté, nourris par des

passants, se jetaient, voraces, sur les croquettes qui leur

avaient été déposées. Il faisait assez chaud pour la saison et les

gens venaient boire nombreux, même si certaines chaises,

anciennes, auraient dû être remplacées. Une espèce de clown,

habillé de façon assez négligée, essayait par ses mots

d’esprit et sa musique de donner un air gai à cet assemblée

sans y parvenir tout à fait, chacun restant entre soi.

⁓ૐ⁓


Publié 11 février 2012 par korriganebleue35 dans Ateliers divers, essais, Mes poèmes...

Tag(s) associé(s) : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :