Archives du tag ‘vacances

Visite de l’île de Bréhat


Hier nous sommes allés visiter l’île de Bréhat. En fait je devrais dire les îles car nous avons affaire à un archipel de 96 îles. Nous nous sommes garés sur le parking de l’Arcouest puis nous avons pris la vedette et nous avons commencé par un tour commenté de l’île. Chapeau au commentateur car il y a des écueils partout et de nombreux voiliers. 

Brehat

Il y a des îles privées et certaines n’ont pas l’eau courante ni l’électricité. La navette nous a déposé au Port Clos, puis nous avons marché. Nous avons fait toute l’île Sud, mais comme je n’avais pas pris mon alpenstock, j’avais du mal avec les cailloux.

Dans l’île pas de voiture mais des vélos.Il y a des petites ruelles, où c’est difficile de se croiser à deux vélos. Les maisons sont fleuries, il y a des agapanthes des hortensias de toutes les couleurs, ainsi que d’autres fleurs dont je ne connais pas le nom… Les pompiers roulent à l’électricité et le médecin a un scooter. Nous avons visité la citadelle, qui est une construction Vauban, le centre ville, l’église.

Dans la citadelle se trouvent les verreries de Bréhat qui fabriquent des objets en verre soufflé.(voir ci-dessus).Nous sommes allés déjeuner dans le bourg, mon chéri a pris des moules frites et moi une crèpe aux noix de saint-jacques, avec une bolée de cidre comme il se doit. Nous avons été voir l’église qui est bien grande pour si peu d’habitants.  

Ci-dessous le moulin à marée de Birlot. Quand la mer monte, l’étang se remplit, et quand elle descend il se vide et fait fonctionner la roue du moulin. Là nous sommes à marée haute. Quand la mer est basse, les oiseaux cherchent des insectes limicoles dans la vase.

10158647

Il y a des cormorans huppés, des goélands argentés, des grands goélands marins, des poussins de goélands argentés (C’est comme ça que cela se dit, j’ai demandé à un ornithologue…)Au retour nous avons pris une glace à l’hôtel Bellevue car il faisait très chaud, j’ai même pris des coups de soleil….

Nous avons pris la navette de 17 heures car après il fallait aller dans l’atelier déposer du matériel, nous sommes arrivés chez nous vers 20 heures…

Je suis allée voir un spécialiste car je dors très mal et suis dans le pâté des fois dans la journée. J’ai rendez-vous le 17 septembre pour passer une nuit à la clinique du sommeil et ils vont m’enregistrer quand je dors. En attendant j’ai des fiches à remplir.Bonnes vacances à ceux qui partent, bon courage aux travailleurs, moi je reprends lundi et je suis allée à la Saint reste Ici…   

 

Publicités

Publié 31 juillet 2014 par korriganebleue35 dans Sorties, excursions

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Arrivée en Hongrie.


Nous sommes partis le mercredi 28 à 4 heures le matin, pour arriver vers 10 heures à l’aéroport de Roissy. C’était un peu compliqué pour imprimer notre carte d’embarquement, il fallait faire les chiffres du numéro de billet à une vitesse régulière et je n’ai pas trop l’habitude.Dieu merci d’autres choristes m’ont aidé car j’étais perdue J’ai pris ma mallette avec mes médicaments et le matériel pour l’asthme, et la « sécurité » me l’a fait ouvrir. Il faut se déchausser, ouvrir son sac, mettre ses clés dans une boîte, enlever sa ceinture, et passer sous un portique. Je n’ai pas réussi à enlever mon alliance car mes doigts sont gonflés. J’étais agacée car plein de gens attendaient derrière et ils ont regardé mes ordonnances et scanné toutes les préparations magistrales.Nous avons eu de l’avion de 12H15 à 15H30, puis c’était un joyeux chantier pour récupérer nos valises. Dieu merci, la mienne était vert grany smith (même couleur que la tenue de la reine lors des célébrations du débarquement). J’avais mis dessus un écusson de la Bretagne pour la repérer.

Budapest Metro TrainNous avons pris un bus pour aller au siège de la chorale, où nous avons été accueilli chaleureusement avec la liqueur du coin, une « gnôle » faite avec de l’abricot et de la prune. Ils boivent ça cul sec, mais pas moi, trop fort. Ensuite nous sommes allés au métro pour acheter une carte de transport. (4900 FT la semaine, pas tout à fait 20€).

budapest_image11

Le métro date de l’époque soviétique, des vieilles rames où le premier passager est le moteur. Pas de tourniquet, mais des gros bras à chaque entrée, il vaut mieux avoir son billet. Pas d’ascenseur, mais des escaliers roulants interminables. Pas d’escaliers normaux non plus. Il n’y a pas un seul tag sur les murs, par contre plein de publicité le long des escaliers roulants.Une nouvelle ligne a été rajoutée récemment, les murs sont décorés avec de la mosaïque.(Photos prises sur le net, les miennes n’étaient pas belles). Outre le métro, de nombreux transports sont à notre disposition :

Tramway

Trolleybus

Bus.

Dans chaque rame de métro il y a un bandeau lumineux qui indique la prochaine station et les correspondances éventuelles avec leur numéro. Les gens sont charmants, ils n’hésitent pas à nous donner la place si on est chargé, ou pour que l’on soit ensemble. Sur le mur il y a le plan de la ligne, comme ça on ne risque pas de se tromper. Par précaution j’avais le numéro de téléphone de ma correspondante. Ils se mettent en 4 pour nous faire plaisir. L’autre choriste et moi étions un peu gênés car eux ne dînent pas comme nous, ils prennent juste une collation à 18 heures. Par contre ils ont un petit déjeuner copieux où ils mangent des fruits, du fromage en rondelles comme celui de MC DO, et de la charcuterie. Ils ont aussi des croissants, des chaussons aux abricots. Nous leur avions offert des cadeaux, et, le jour de partir nous en avons eu un aussi : une bouteille de vin produit par leur cousins, et un bouquin sur les endroits remarquables du pays. Nous avons réussi à parler un peu avec eux, mais pas de politique, bien sûr. Elle fait une formation pour être éducatrice de jeunes enfants et lui travaille dans une boîte qui répartit les produits pharmaceutiques dans les hôpitaux, les pharmacies…La jeune fille fait un cursus universitaire en anglais. Le soir nous avons vu la Philharmonie et le Théâtre, nous avons profité de la pause pour voir l’intérieur. Puis nous sommes entrés par les transports en commun.  

Publié 9 juin 2014 par korriganebleue35 dans Sorties, excursions, Voyages

Tag(s) associé(s) : , , ,

Diaporama de mon séjour en Provence avec musique locale…..


Ce diaporama présente quelques imperfections mais je tâtonne pour essayer des choses. Je fais de la B.A.O

comme chacun sait. Le Logiciel utilisé ici est I Photo….

Les vacances, pour ELLA


Voici ma bidouille avec « The GIMP », sur mes vacances….En Provence il y a surtout des moutons, alors j’en ai mis un à côté du train…..Bonne soirée…

Première version :

 

Deuxième version :

 

Blog en pause, vacances


Ça y est, demain vendredi 20 je plie les gaules jusqu’au 1 er Août. Peut-être aurai-je une

connexion pour faire un reportage photo de mes visites….

Plaisir d’écrire N°59 Mumu’s Frog Blog


MOTS IMPOSES:

CEINTURE CARRELAGE POTEAU RADIATEUR RÉCOLTER

ENROULER BALAYER CHANTER

 Les Ceintures attachées, il nous fallait regarder

avec attention les poteaux qui nous indiquaient le

chemin.  Nous traversions un lieu balaye par les vents,

et nous pouvions voir dans les champs les agriculteurs

récolter les fruits ; Certains chantaient tout en

travaillant, ce qui donnait une joyeuse cacophonie.

Soudain, un drôle de bruit se fit entendre

« le radiateur ! » dit mon chéri. Si il veut, me dis-je

dans mon for intérieur, la mécanique et moi….

Il nous fallut donc nous arrêter dans un bled pour

avoir de l’eau. Nous entrâmes du coup dans un café

nous pouvions admirer un joli carrelage qui valait

bien nos mosaïques Rennaises…Je me rafraîchissais

pendant que ma moitié s’occupait de la mécanique,

et moi de donner à boire au chat. Qui, toujours aussi

philosophe, restait enroulé en boule sur la banquette

en nous regardant d’un drôle d’air nous agiter. Puis il

fallut reprendre la Route, notre trajet étant long…

Publié 5 juillet 2012 par korriganebleue35 dans Ateliers d'écriture MUMU, Mes poèmes...

Tag(s) associé(s) : , , , , ,

Ça sent les vacances…


Je bulle …


Moi je bulle


Sans scrupules!!


Je coince la bulle


Dans une turbule


Sur mon canapé je bulle


Avec ma gomme à bulles.


Elle s’éclate, la bulle,


Elle fait poc, et je re-bulle…


Parfois un peu de piano, car, bonne nouvelle,

mes fadas de voisins déménagent !!


Plus de cris,


Plus de bruit,


La ronde de nuit,


Ce sera la vraie nuit..


Se reposer par ce temps pourri,


Rêver et buller


Écouter de la belle musique,


Plus celle de leur clique,


Voilà pour moi le début du paradis.

Le 24 Juillet 2011…

Plus que 14 jours ouvrables et : vacances….J’ai fait un compte à rebours

sur Excel qui me met dès que je l’ouvre tout les jours qui me restent…Non je

ne suis pas fada….J’ai ressorti ce poème quand j’ai vu le nounours de mamie

mandrine….

Pour l’instant c’est ça, je coince la bulle, 

puis ce sera ça !!!! Bientôt je pourrai dire comme elle :


Publié 1 juillet 2012 par korriganebleue35 dans Mes poèmes..., Vie quotidienne

Tag(s) associé(s) : , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :