Archives du tag ‘la nuit

Pour ELLA, défi Saint Patrick….


Barre de séparation St Patrick

Je progresse petit à petit dans la découverte du logiciel « The GIMP ». Il n’est pas très souple, je préférais

Photophiltre studio sur PC mais je suis sur Mac qui ne plante jamais et je ne regrette pas d’avoir switché.

Je suis comme une gamine qui fait des tubes, des barres et tout, je m’amuse bien, mais je n’ai pas encore

compris le système des masques, il paraît que c’est comme avec l’autre. Je me suis inscrite dans un

groupe de discussion pour apprendre. Ci-dessus ma première barre en collant des motifs pris dans

différents endroits. En premier en partant du néant, et en deuxième en décorant un paysage

typique irlandais…Il faut dire que j’aime l’Irlande et la Celtie, et que je ne rate jamais la nuit

Celtique quand elle est à Rennes..j’espère que cela vous plaira…..

St Patrick Ella 2

Barre de séparation St Patrick

St patrick Ella 1A

Barre de séparation St Patrick

Publicités

Pour Arlette, la chasse au dahu …Mais oui !!!!


L’horizon semblait s’éclaircir même si le ciel était OUATEUX. Nous marchions sur ce chemin CAILLOUTEUX, ECLAIRES par la pleine lune et le SCINTILLEMENT des étoiles si nombreuses qu’il était difficile de les COMPTER. Toute la FAMILLE était rassemblée, car nous allions à la chasse au dahu et nous espérions PARVENIR enfin à en observer un…

Les petits étaient devenus BLEMES de peur car ils pensaient que si c’était le cas ils vivraient leurs DERNIERS instants et se feraient manger !!! Mais les grandes personnes savaient bien que ce n’était qu’un avatar de biquette…

Nous leur avions parlé du dahu dextrogyre qui avait les pattes gauches raccourcies parce qu’il était sur la pente droite de la MONTAGNE et le lévogyre pour qui c’était les pattes droites qui étaient plus courtes, ce qui leur permettait à chacun de se promener sur un versant ou l’autre de la cette dernière car le dahu ne fait jamais demi-tour, comme chacun sait..

 

En attendant, avant de sortir les bâtons et de passer aux choses sérieuses, tous se posèrent dans un coin qui avait l’air propice sur le bord de la route, enveloppés dans une COUVERTURE, et l’on sortit des MUSETTES de quoi se restaurer. La nuit risquerait d’être longue…

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le dahu, voici un lien et après vous saurez tout:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dahu

.C’était une occasion de franche rigolade quand nous étions aux scouts et quand nous étions gamins, partir avec les lampes-torches la nuit…..

Au portail des Mille et une Nuits, pour Mumu….


Il arriva dans une cour ou plutôt un patio, au milieu duquel se trouvait une FONTAINE dont le doux

murmure rafraîchissait la nuit ETOILEE de l’été. La PEUR l’envahissait, car le sultan l’avait fait venir

car il avait eu vent de ses talents de conteur. Pour le sultan, sans son histoire du soir le sommeil se

faisait rare ; il lui fallait une belle histoire avec une voix lénifiante pour lui faire passer les tracas de la

journée…

Pour beaucoup c’était l’EPILOGUE de leur vie, car, n’ayant pas fait l’affaire, c’était la lame du yatagan

du janissaire de service, qui valait bien la GUILLOTINE qui se profilait !!!.Un PAGE  avec un joli sourire,

d’une extrême GENTILLESSE l’introduit dans la salle du trône. De style mauresque, elle était parcourue

d’extraits de l’écriture sainte gravés dans le stuc, décrivant de fines arabesques. Des MIROIRS bien

disposés créaient une lumière tout à fait particulière. Il se voyait jusque loin, tout petit devant un sultan

si grand et gros sur un énorme trône. Il n’était pas surnommé « le Magnifique » pour rien….

Mais plus possible de repousser cette échéance décisive, un tel honneur ne se refusait pas…

Publié 13 septembre 2012 par korriganebleue35 dans Ateliers d'écriture MUMU, Mes poèmes...

Tag(s) associé(s) : , ,

Jeux de vilains….Pour Manik…


Erotisme un peu particulier….

MOTS IMPOSES : AIMER DÉSIRER PRENDRE

EXCLURE

PLAISIR JEUX PARDON DONNER

NUIT DEMAIN RAISON

Cela dépassait la RAISON.

Cet Homme voulait faire croire qu’il avait AIME cette jeune enfant et que tout ceci n’était que des

JEUX totalement innocents. Il n’était pas possible pour lui de demander PARDON car ce n’était pas dans

sa nature, et, de toutes façons, il ne s’était rien passé… Pourquoi s’était – il introduit la NUIT dans la

chambre de cette jeune enfant, sinon parce qu’il l’avait DÉSIRÉ de façon coupable ??? PRENDRE ce

qui était défendu lui DONNAIT un PLAISIR infini, en bon dominateur qu’il était, une proie exposée

ne pouvait qu’être chassée, et, bien sûr,

elle l’avait provoqué, sur son lit offerte

aux regards…Et il n’aurait pas

EXCLU de la violer si quelqu’un n’était

 

 

pas arrivé à temps, entendant ses cris d’effroi. Pour lui ce n’était rien que de faire son éducation…

Mettre ses sales doigts était déjà pour lui un défi accompli, et une extase lubrique l’avait envahi,

peut-être était-il même sur le point de ressentir la « petite mort » que ressentent les mâles une

fois leur acte accompli…Il était en rut…Mais la personne l’avait emmené avec lui et tout semblait retourner

comme avant.

Mais l’enfant se demandait chaque jour si DEMAIN

cela se reproduirait et désormais se bouclait à clef dans sa

chambre….Ceux qui avaient cru voir ou entendre quelque

chose en étaient pour leurs frais et étaient mis au secret

défense. Un tabou qui, quarante ans après, n’était toujours

pas brisé, malgré le cœur de la victime en triste

état comme vous pouvez l’imaginer… De toutes façons

plus de justice possible puisqu’il y avait prescription, alors…

%d blogueurs aiment cette page :